Menu

Vivre ses petites manies

Plus que je vieillis et plus je me découvre. En vivant seule avec moi-même, je développe mon autonomie et ma capacité à ne plus dépendre des autres pour faire ce que je désire. Chose qui était importante dans mon développement personnel.

D’un autre côté, ces nombreux moments où je suis seule font en sorte que j’ai mis en place depuis deux ans, une panoplie de petites manies. Dans le passé, j’étais l’enfer pour ce qui était de l’organisation, maintenant ça devient presque une obsession lorsque quelque chose n’est pas à sa place! Aussi, il y a plusieurs choses que je fais chaque jour et qui peuvent être irritantes pour quelqu’un qui n’est pas moi.

J’ai passé mes vacances chez ma sœur et c’est bien vite devenu un sujet de friction entre nous deux. On a beau avoir grandi ensemble, on se rend compte que devenues adultes, nous sommes totalement différentes. Nos façons de vivre ont évolué au cours du temps. Elle, dans son fouillis, tout semble organisé et elle capote, car tout doit toujours être à sa place avec moi. Il nous a donc fallu nous adapter et une fois de plus la communication a été la clé pour éviter de s’arracher les cheveux. On savait que c’était pour une courte période. Mais que faire lorsqu’on habite avec une autre personne? L’habitude sans doute. Pour avoir vécu la colocation, je pense que ce n’est pas dans tous les cas que l’on peut s’adapter à l’autre. Mais peut-être seulement que je n’ai pas encore trouvé la personne qui va être en mesure de tolérer toutes ces manies par lesquelles je passe au quotidien.

Et toi, quelles sont tes petites manies qui rendent folles les personnes qui t’entourent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de