Menu

L’évolution vestimentaire de Céline Dion

Ah qu’on l’aime notre Céline nationale! En fait, on l’adore ou on la déteste. Il n’y a pas d’entre-deux. Tout au long de sa prolifique carrière (qui dure depuis 35 ans!), très rares sont celles et ceux qui sont demeurés indifférents face à la célèbre chanteuse. On critique ses choix de robes, on se moque de ses entrevues, on chante ses chansons au karaoké… Elle est une véritable mine d’or de culture populaire. Tout le monde a une opinion sur Céline Dion. Ta tante Monique, ton professeur de philosophie, et probablement même ton chien. Tous les journalistes culturels s’entendent pour affirmer qu’actuellement, la Dion est at the top of her game. On la voit partout : à la télé, dans les magazines (on parle pas d’Échos Vedettes mais bien de Vogue et de Harper’s Bazaar) et les journaux. Elle est également en résidence à Las Vegas et en plein milieu d’une tournée en Europe. Au lieu de te parler de son œuvre colossale ou du prétendu nouvel homme dans sa vie, cette semaine je vais plutôt dresser un récapitulatif de l’évolution de son style vestimentaire, du début de sa carrière jusqu’à aujourd’hui. Prêt pas prêt, on part!

Ce n’était qu’un rêve


Source


Source

Céline Dion est découverte à l’âge de treize ans par René Angelil, imprésario de renom qui restera son gérant jusqu’à sa mort, et qui est éventuellement devenu son mari. Elle est partie de loin, la pauvre. À ses débuts, elle s’habille comme une sainte. Grandes blouses blanches en soie, cols roulés, manches bouffantes, longs cheveux bruns naturels grichus et ondulés… Ish. On voit pas grand peau! Gageons que Maman Dion était probablement la styliste derrière ses looks douteux.

Les années 80


Source


Source

Vers la fin des années 80, Céline Dion est dans la jeune vingtaine et ose des looks plus sexy. Elle souhaite projeter une image de femme fatale en pleine possession de ses moyens et sa musique reflète également ce tournant (Incognito anyone?). Ma foi, elle respire le sexe! Cheveux courts permanentés, épaulettes extravagantes, textures métalliques, manteau de cuirette… En 1980, Céline veut briller et percer le marché américain!

La période matante

Vers la fin des années 1990, Céline Dion ne fait vraiment pas son âge. Elle fait plus vieille. Voilà pourquoi je surnomme affectueusement cette période la période matante. Son cheveu est court et son brushing toujours impeccable. Elle se la joue classy et porte souvent du noir. Elle est assez conventionnelle avec ses looks. Elle porte souvent des vestons.


Source


Source

2007-2015 : Annie Horth joint l’équipe Céline

Le style de Céline est comme un bon vin ; il se bonifie avec le temps! Conseillée par la styliste québécoise Annie Horth, la diva fait de moins en moins de faux pas vestimentaires. Elle est assurément davantage en harmonie avec les tendances du moment. Elle est toutefois prudente dans ses choix vestimentaires. Ses looks sont souvent monochromes, avec des couleurs unies. Elle compense avec des bijoux imposants comme des colliers statements.


Source

L’ère Law Roach : Céline s’éclate!

Depuis que Céline Dion fait confiance au styliste déjanté Law Roach, c’est la débandade! Exit les règles de bon goût non-écrites qui collent aux divas de la trempe de notre cantate nationale. Céline s’amuse et ça se voit. Que ce soit avec le fameux ouaté Titanic à 885$ qui a « brisé » Internet plus tôt cette année, ou avec des robes extravagantes sans aucun bon sens aux formes géométriques extravagantes, la starlette se paye clairement la traite.


Source

Quelle est votre Céline préférée?

Pour ma part, Céline extra est assurément ma pref.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de