Menu

Ma dernière rentrée à vie ou ma première rentrée dans la vie

Toujours, j’ai été excitée à l’idée des rentrées scolaires. Nouveaux défis, nouveaux apprentissages, nouvelles rencontres; chaque fois, c’était comme une porte qui s’ouvrait devant des classes pleines d’opportunités. La rentrée c’était l’espoir, le rêve et la fierté d’accéder à un niveau plus élevé. C’était aussi les ambitions, les claques dans le dos et la jeune arrogance; apportez-les vos travaux et vos finaux, je suis prête à les mettre knock-out. (Ce serait mentir de dire que cette confiance perdure tout au long de l’année). C’est qu’à force de voir passer les automnes, on en oublie le bout du chemin. Eh bien le bout du chemin, il est là. La rentrée prochaine sera ma dernière avant de prendre le plus grand giratoire de ma vie jusqu’ici; la vraie vie des grands m’attend et je n’ai absolument aucune idée de ce qu’elle me réserve.

C’est d’ailleurs un peu déroutant. Beaucoup, en fait. Savoir à l’avance qu’à l’intérieur d’une petite année, notre vie peut prendre un tout autre tournant. (Quoiqu’elle puisse le faire à n’importe quel instant, c’est seulement que nous ne sommes pas avertis d’avance.) Elle va le faire, en fait. D’ici 365 jours tapants, ma vie sera sans doute tournée à 360 degrés. Toute ma vie j’ai pensé à ce moment en me figurant une version de moi-même qui n’est pas tout à fait celle que j’aurais imaginée. Toute ma vie, j’ai repoussé ce moment en ayant confiance que tout irait bien pour la suite puisque la fin de mes études était si loin que ça semblait être quelque chose qui n’arriverait jamais. Mais elle est là. Elle est là et j’en suis aux derniers miles avant de franchir la ligne d’arrivée et j’avoue que le « après tout ça » m’inquiète un peu. Si les institutions scolarisées nous proposent des parcours, une fois la destination atteinte, c’est à nous de construire le nôtre et on se cogne la vie qu’on s’est toujours promise en plein front.

La prochaine rentrée fait peut-être naître quelques doutes en ce qui concerne mon avenir de moins en moins loin, mais elle me promet assurément de grandes surprises et je me sens plus ouverte que jamais à les déballer. La vie de demain est ici et maintenant et je suis prête à la vivre du mieux qu’on me l’a enseignée. Qu’on me l’amène, mon school bag est bourré de stratégies pour la mettre knock-out.

Héhé.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre