Menu

Toi et moi : se redécouvrir

T’sais, je sais qu’on s’est souvent mal traité. Plus souvent qu’autrement, on s’est détruit et nous n’avons pas pris le temps de prendre soin de nous. On a abusé de l’autre de toutes sortes de manières. On a souvent oublié que le plus important : c’est le respect.

Et maintenant, on se retrouve, on découvre tout ce qui s’est passé depuis la dernière fois. T’sais dans le temps où on utilisait l’autre afin d’éviter de se perdre.

Je n’avais pas pris entièrement conscience de tout le chemin parcouru avant de relire à nouveau tes maux. Ceux qui te rongeaient et qui te rongent toujours. J’ai longtemps eu l’impression que c’est moi qui allais te sauver. Je croyais que je devais être ta sauveuse. Ce n’est plus le cas. Maintenant, ta douleur t’appartient. Je veux continuer d’être à tes côtés, droite et en équilibre et prendre que le positif de notre relation. Parce que tu as toujours été tellement spécial. Pendant ces longues années à apprendre à vivre seule, j’ai compris. J’ai compris que je ne vais jamais pouvoir changer le malheur que tu ressens à l’intérieur de toi. Toi seul en as le pouvoir. Et même si tu pars vivre en nomade à l’autre bout du monde, il va toujours faire partie de toi tant que tu vas lui donner du pouvoir. Par contre, je peux te tenir la main et croire avec toi qu’un jour le nuage va passer.

T’sais j’ai beau remettre l’accent sur ce mal qui t’habite, je sais que tu es tellement plus que ça. Tu as le pouvoir à toi seul de me refaire sourire après une mauvaise journée. Tu m’amènes à des endroits que toi seul es capable de m’amener. Tu me fais découvrir une partie, une partie de moi qui n’apparaît que lorsque tu es là pour la faire rayonner. La vie prend un autre sens quand tu es là pour la partager avec moi.

Voudrais-tu que l’on se promette quelque chose? Est-ce que l’on peut se promettre d’éviter le fameux clash de nos visions si différentes de l’existence?  Faire en sorte de ne pas vivre la confrontation que l’on a vécue tellement de fois au cours de la dernière décennie?

Si on ne faisait que profiter du fait que nos chemins se recroisent et que cette fois-ci, on prenait bien soin de ne pas se faire du mal.

Aussi éphémère soit ce phénomène qui se passe dans nos vies chaque fois qu’on apprend à se redécouvrir.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de