Menu

Alternatives écolos aux sacs de plastique

réduire plastique
Source

Personne ne sera étonné d’apprendre que d’utiliser des sacs de plastique contribue grandement à polluer notre planète. Ça fait quelque temps déjà que je tente d’éviter d’en utiliser. Pour transporter mes achats de l’épicerie à chez moi, j’utilise des sacs faits en tissu (comme du coton bio, qui se lave bien à la main ou à la machine). J’ai aussi fait le choix de ne plus prendre de petits sacs de plastique dans la section des fruits et légumes, pour conserver ma ligne de pensée. Puis, j’ai découvert depuis peu les entreprises SAKSAC et Dans le sac!

Les filles de SAKSAC, Catherine et Janick, offrent des sacs de tissus et de filets pour transporter différents items alimentaires. Ils sont lavables à la machine ou même au lave-vaisselle! (Can I get a Amen in here? #RuPaul) Différentes grandeurs sont offertes et les motifs changent régulièrement pour notre plus grand plaisir. Le plus beau de SAKSAC (outre les magnifiques produits!) est que cela crée des plateaux d’emploi pour des gens qui sont dans des entreprises d’insertion sociale/professionnelle et que 25 % des profits de SAKSAC sont remis directement à ces entreprises. Être écolo + être socialement impliqué = un gros OUI!

réduire plastique
Source

Fan de pain, levez la main! Bon tout le monde, ou presque! Même les gens intolérants au gluten aiment le pain! Chez Dans le sac, Laurie et Stéphanie vous ont concocté un produit écolo et vraiment parfait pour la conservation du pain. En peu de temps, on découvre que l’entreprise offre aussi des sacs en tissu pour faire son lait de noix maison, filtrer le café ou transporter ses achats en vrac, ainsi que des serviettes de table! Tous de coton naturel et lavables aisément. Il y a un petit plus : leur surprenant api-flex, un papier composé de coton, de chanvre et de cire d’abeille québécoise, qui permet de conserver le pain encore plus longtemps (finie, la pellicule plastique!). Et puis le look minimaliste est simplement craquant!

réduire plastique
Source

réduire plastique
Source

David Suzuki (alléluia pour cet homme!) nous explique que c’est l’utilisation du plastique en général, donc au-delà des sacs, qui est néfaste pour l’environnement. Ça inclut entre autres ce qui relève de l’emballage de la nourriture, des ustensiles et des contenants. Ainsi, la conscientisation nous amène à voir plus loin et à penser à consommer des produits plus écoresponsables et disponibles en vrac. Différents supermarchés offrent cette option pour quelques produits, mais de plus en plus de boutiques offrent exclusivement du vrac et de plus en plus diversifié! À Québec, il y a notamment La récolte à Limoilou, L’ère du Vrac à Vanier et Lemieux (produits ménagers) dans St-Roch! À Montréal, c’est Vrac en Folie dans Villeray, Les sœurs du vrac à Pointe-aux-Trembles, Le Vrac au marché Atwater, et encore plein d’autres. Puis, partout, il y a tous les Bulk Barn de ce monde! Contribuer à stopper la consommation débile du plastique est donc de plus en plus accessible, et c’est tellement agréable comme feeling. Toutefois, le problème réside aussi, et principalement, dans l’élimination inappropriée du plastique. En tant que consommateurs, on peut agir dans le cycle en faisant de meilleurs choix.

Ce sont de petits gestes quotidiens qui peuvent faire la différence et ralentir la cadence de destruction par la pollution. Refuser les ustensiles en plastiques (pourquoi ne pas avoir un kit d’ustensiles de camping dans ton sac?), utiliser une tasse réutilisable pour ton café que tu prends pour la route, préférer les matières comme le verre, le bois ou la céramique, refuser les baguettes pour sushis dans un petit sachet de plastique que tu vas mettre aux vidanges de toute manière parce que tu les manges avec tes mains, ou ne pas prendre de paille en plastique, tout simplement! Il y a tellement de gestes auxquels on doit réfléchir davantage!

Au final, c’est d’assumer son choix et de vérifier s’il peut être respecté par les entreprises qui nous offrent des produits habituellement en plastique. Quand la demande sera forte pour réduire le plastique, il y aura une meilleure conscience de cet enjeu. Ce sont de beaux cadeaux à faire à notre entourage et à soi-même!

À la FabCrep on est plein de fierté pour les entreprises québécoises comme SakSac et Dans le sac, d’ailleurs toutes deux fondées par des duos féminins! #GirlBoss

Sarah xxx

Références : 1 / 2

Source photo de couverture: Dans le sac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de