Menu

Quand Antoine Goulet crée nos bannières pour septembre!

Tous les mois, depuis quelques mois déjà, nous collaborons avec un.e artiste/illustrateur.trice pour la création de nos bannières. Vous pouvez les voir sur notre page Facebook et sur notre site web. C’est un réel plaisir pour nous parce qu’on met de l’avant des talents d’ici et, par le fait même, on se fait une beauté tous les mois, ha ha!

Ce mois-ci, c’est notre ami et graphiste Antoine Goulet qui a créé nos AMAZING bannières!

Antoine, c’est un gars très funky qui sait se projeter dans un monde infini de couleurs, de textures et d’idées! Puisqu’il a déjà créé l’identité visuelle de notre plus récent projet, Ça molaire, on s’est dit que ça serait très cool qu’il imagine quelque chose pour La Fabcrep!

Alors, avant de vous présenter le résultat de son travail, j’ai pu lui poser quelques questions!

Peux-tu nous parler de toi, de ton parcours, de ce que tu fais comme métier?

Je suis graphiste, j’ai toujours voulu être designer avant même de savoir que le métier existait!

Plus jeune, j’avais un intérêt pour les arts visuels; je suis tombé assez vite dans les médias numériques et ai commencé à jouer dans les logiciels. N’étant pas un « artiste dans l’âme », j’ai découvert le graphisme comme une forme d’expression, mais c’est le côté communicationnel/média qui m’a vraiment accroché.

Officiellement, je suis diplômé en graphisme du Cégep de Sainte-Foy depuis 2015. Dans les 2 années qui ont suivi, j’ai travaillé à la pige et pour des clients. Récemment, j’ai fait le saut en agence.

J’ai toujours été touche-à-tout et, depuis ma formation, je continue d’apprendre en parallèle, en touchant à la photographie et aux motions design.

J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs mandats excitants tels que la conception d’expositions, la refonte d’un restaurant, l’habillage d’événements.

Quelle est ta vision du graphisme, des arts visuels?

Ce que j’ai toujours aimé du graphisme, c’est le pouvoir d’une l’image, à quel point elle peut parler et atteindre les gens. Notre travail peut propulser une marque, une cause, une idée et peut avoir un impact sur le succès d’un projet. Mon travail prend tout son sens lorsque j’ai la chance ou l’occasion de pouvoir collaborer sur un projet qui me tient à cœur.

Comme je suis curieux de nature, c’est également un terrain de jeu extraordinaire, car ça me permet d’apprendre sur des sujets par lesquels je n’aurais pas été naturellement interpellé.

Plus concrètement, je tripe vraiment à concevoir et à faire évoluer des images de marque.

D’où est venue ton inspiration pour nos headers?

C’était une belle occasion de refaire un projet avec les filles de la #FabCrep, autre que Ça molaire 🙂 (pluggons-le haha)

Connaissant bien les filles, je voulais représenter le côté éclaté et funky de la Fabrique. C’est une belle plateforme pour s’amuser et explorer, ce que j’aime faire dans mon travail.

Pour les fois qu’on a carte blanche, on les prend 😉

Voici la première! On vous réserver les deux autres en surprise!

*

Pour en voir plus, c’est ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de