Menu

À toi, futur humain qui marchera un jour auprès de moi

Je veux croire à l’amour, le vrai. Celui où tu as une complicité indescriptible avec l’être aimé. Celui où tu ne sais pas quoi répondre quand quelqu’un te demande pourquoi tu aimes cette personne qui fait maintenant partie intégrante de ta vie. C’est tout et rien à la fois. C’est l’ensemble de l’œuvre. C’est intangible, mais tellement fort que ça procure à l’être humain un bien-être inexplicable.

Vous pouvez le voir, quand vient le temps de parler d’amour, je deviens une vraie petite boule d’émotions prête à exploser. Ce n’est pas compliqué, je suis simplement une amoureuse de l’amour sous toutes ses formes.

À toi, futur humain qui marchera un jour auprès de moi, sache que malgré toute cette admiration que j’ai envers l’amour avec un grand A, il y a des choses que je ne pourrai jamais te promettre…

J’ose espérer pouvoir t’aimer et marcher à tes côtés pour l’éternité, mais ça, je ne peux pas te le promettre.

J’ose espérer que même au fil des ans, nos yeux ne ressentiront jamais le besoin d’aller se poser ailleurs, mais ça, je ne peux pas te le promettre.

J’ose espérer que nous fonderons notre petite famille et que nous serons capables de surmonter, sans en ébranler notre amour, toutes ces épreuves que la vie mettra sur notre chemin, mais ça, je ne peux pas te le promettre.

J’ose espérer que la maladie ne viendra jamais nous enlever cet amour sur lequel nous aurons tant travaillé pendant toutes ces années, mais ça, je ne peux pas te le promettre.

Je crois que de promettre d’aimer quelqu’un pour toujours, contre vents et marées, c’est un peu insensé. On peut l’espérer de tout notre cœur, mais selon moi, on ne peut pas promettre quelque chose qu’on ne contrôle pas à part entière.

Je ne sais pas encore qui tu es, ou peut-être que oui, mais sache que même si je ne peux pas te promettre un amour infaillible au fil du temps, je te promets de toujours donner le meilleur de moi-même. Je te promets aussi de t’écouter et d’être présente quand tu en auras besoin. Finalement, je te promets de t’aimer tant et aussi longtemps que nos cœurs y seront disposés.

Je vous l’accorde, ma théorie, vite comme ça, sans trop s’y arrêter, ça semble risqué. Cependant, se lancer dans une histoire d’amour sans penser prendre des risques c’est comme décider de ne pas saler tes frites au restaurant en te faisant croire que tu manges santé. Autrement dit, c’est vivre dans le déni. Sur une note plus sérieuse, bien que je trouve ça vraiment beau les gens qui se promettent l’amour pour toujours, j’ai envie de dire que j’ai presque la certitude qu’une promesse n’a pas plus de valeur que la simple volonté de s’aimer.

Alors, avec ou sans promesses, simplement, aimons-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre