Menu

3 raisons qui te mèneront directement au Vermont

Quand j’étais plus jeune, j’étais souvent portée à rêver à de grandes photographies exotiques dans les magazines. Pour voyager, il fallait aller loin. Aussi, pour voyager, il fallait aller aux endroits où tout le monde va. LES endroits touristiques, vous comprenez. Forcément, aller loin et aux endroits prisés coûtait la peau des paumes et il fallait gratter durant des lustres pour se permettre la photo clichée en face de la tour Eiffel.

C’est très beau ailleurs, mais c’est surtout très beau ici aussi. J’arrive tout juste d’une petite virée dans le Vermont et je vous offre quelques bonnes raisons pour vous y rendre.

1.Le moindre coût et la proximité les lieux 

Si vous n’avez que quelques jours à tuer, quelques sous et des poussières, le Vermont est l’idéal de votre situation. Se trouvant de l’autre côté des frontières canadiennes québécoises, vous y serez en un claquement de doigts.

2.Voyager « relaaaaaaaaaaaaaaaaax » 

Chaque ville possède sa petite musique, son petit rythme. Voyager, c’est un peu s’y coller, en fait. L’idéal avec celles du Vermont, c’est qu’elles sont super calmes. Par calme, je n’entends pas fantôme, mais calme. Les rues de Montpellier, Burlington ou autres regorgent d’une convivialité, d’une courtoisie et d’une accessibilité indescriptible. On s’y sent déjà chez soi dès les premiers instants et la chaleur que dégage l’énergie de ces petites villes est tout à fait incomparable.

3.Les « trippeux » de montagnes, gâtez-vous

Que la petite urbanisation soit absolument adorable, c’est une chose. Que le Vermont offre des paysages à scier les jambes en deux, c’en est une autre. (Peut être considéré au sens littéral de l’expression, préparez vos cannes, héhé.) La région offre de nombreuses montagnes à gravir, ou à dévaler, dépendamment la saison. Il faut se rendre au somment de l’une d’entre elles pour découvrir une nature luxuriante, mais aussi une vastitude dans un panorama à s’en fatiguer les yeux. Si vous collectionnez les moments d’éternité, il y en a quelques-uns qui résident là-bas. Vous attendez quoi?

Qui a dit qu’il fallait prendre la fusée pour se rendre à l’éternité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre