Menu

Célibataire et bisexuelle… sur Tinder

J’ai embrassé une fille pour la première fois alors que j’avais 14 ans. Secondaire II.

Et puis, il y a eu un homme. C’était bien. Et puis, un autre. Et puis, j’ai dû m’y résigner.

8 ans plus tard, je l’assume. Je. Suis. Bisexuelle.

Et c’est correct comme ça.

C’est correct pour moi, mais la bisexualité est un concept bien difficile à accepter et à comprendre encore aujourd’hui, notamment sur les sites de rencontres (a.k.a. Tinder).

Voici le top des questions à ne pas poser si tu ne veux pas ruiner toutes tes chances avec une fille bi!

  1. T’es bi? Moi je pense que c’est la jeunesse, t’es juste pas encore décidée.

Être à la recherche de son identité, je veux bien. Mais il faut se rentrer dans le coco qu’autant l’hétérosexualité et l’homosexualité existent que la bisexualité aussi! On ne parle pas d’un petit flirt par-ci par-là; la bisexualité – le fait d’être attiré par les hommes et les femmes – existe. Tout comme la pansexualité et la sapiosexualité.

  1. OK, donc… T’es down pour un trip à trois?

Minute, là, est-ce que j’ai bien lu? À quel endroit est-ce que bisexuelle rime avec trip à trois?

  1. Tu dois bien préférer un des deux sexes au fond de toi?!?

Honnêtement, je n’ai pas de préférence (Je te jure!). Pour moi, c’est tout à fait différent. L’un comme l’autre me comble à sa façon.

  1. Mais genre… Si tu as un chum, tu vas avoir envie de coucher avec des filles?

Bisexuelle ou non, la question n’est pas là. C’est une question de fidélité. Une fille hétérosexuelle peut tromper son chum, un gars hétérosexuel peut tromper sa blonde, une fille homosexuelle peut tromper sa blonde et un gars homosexuel peut le faire aussi. Les préférences sexuelles n’ont rien à voir avec le fait d’aller voir ailleurs ou non.

  1. OK, mais toi, tu as genre 2x plus de choix que nous, c’est malade!

Je ne crois pas que le compte s’effectue réellement ainsi. Tout comme n’importe qui, j’ai des goûts. Je ne suis pas attirée envers la Terre entière et ça tombe bien, la Terre entière ne l’est pas non plus à mon égard!

  1. OK, mais là… Tu ne me sauteras pas dessus?

Non, fille, inquiète-toi pas. Bisexuelle ne veut pas dire sauvage et manquant de savoir-vivre.

Si tu évites ces questions-là, ça devrait être pas pire. On devrait pouvoir s’enligner sur une date ou deux, puis, qui sait où ça nous mènera!

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre