Menu

Une femme, se masturber? Non, jamais!

« Les femmes, se masturber? Non. Jamais. Les hommes, eux ils se masturbent! Tout le temps. C’est normal, c’est hormonal! Se masturber en tant que femme? Jamais. C’est dégueulasse, impur, honteux. »

Voilà comment je pensais avant. Comment le sujet de la masturbation était vu par mon entourage. Plus jeune, lorsqu’il nous arrivait, mes amies et moi, de parler de sexe, de masturbation, nous en venions toujours à la même conclusion : « Voyons! Aucune fille ne se masturbe! Se masturber, ark! Je ne ferai jamais cela. Moi, je trouve juste ça trop bizarre. » Alors, voyant la réaction de mes amies, vous comprendrez que je me voyais mal leur dire : « Ah! Bien moi oui, je me masturbe. » Je me disais plutôt que c’était moi l’anormale et riais avec elles de cette masturbation féminine, gênée d’avouer la vérité. Je mentais, peut-être comme elles. Et je me disais : « Pourquoi est-ce si naturel pour les hommes de se masturber et si sale pour les femmes de le faire ? »

Ce n’est qu’à l’université, âgée de 20 ans, que j’ai su ne pas être anormale. Lors d’un pré-drink entre amies, une fille, sans gêne, demande à une autre qui discutait de ses déboires amoureux combien de fois par semaine elle se masturbait. Et surprise! L’autre fille, aucunement gênée, répond directement à sa question. Elle lui dit non seulement combien de fois, mais aussi que ce nombre avait augmenté depuis la baisse du nombre de relations sexuelles qu’elle avait avec son partenaire. Moi, j’étais stupéfaite. Des filles de mon âge parlaient de masturbation comme si toutes les filles se masturbaient, comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Et pour elles, ce l’était. Même qu’elles disaient : « Si tu n’es pas capable de te faire du plaisir, comment veux-tu que quelqu’un t’en procure? Si tu n’es pas capable de te toucher, comment veux-tu que quelqu’un d’autre veuille le faire ? »

La masturbation est un acte personnel et intime qu’on entretient avec notre corps. On n’est pas obligé de le crier sur tous les toits. Mais il ne faut pas non plus nier les faits et en avoir honte. En parler permet de faire comprendre aux jeunes filles que c’est non seulement normal de se masturber, mais qu’elles ont le droit de le faire. Que c’est un acte naturel qui a plusieurs bénéfices pour la santé, dont la réduction du stress et l’acceptation de son corps.

Certains hommes n’en parlent pas. C’est sous-entendu, tout le monde le sait qu’ils se masturbent. d’autres en parlent ouvertement! La majorité des femmes n’en parlent pas non plus. C’est sous-entendu, beaucoup de gens croit qu’elles ne se masturbent pas. Voilà pourquoi il faut en parler. Parce qu’on est loin d’être rendu au stade où c’est tenu pour acquis que les femmes se masturbent.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de