Menu

On vous parle de Tounü!

Je me rappelle encore la première fois que j’ai vu les dessins et illustrations de Tounü sur Instagram, il y a de ça quelques mois. Tout de suite, j’ai été interpellée par le côté ludique et coloré de cet univers unique. Je ne connaissais pas du tout ce collectif. Et « Tounü », quel nom cool en plus!

En moins de 5 minutes, je parlais aux fondateurs sur Instagram pour leur témoigner mon amour, ha ha! Je peux vous dire que ça a été un vrai coup de coeur! Benjamin et Éric ont créé nos bannières il y a quelques mois déjà, et on a tellement aimé leur imaginaire qu’on a décidé de récidiver avec une nouvelle collabo pour le mois d’octobre, mois de l’Halloween! Spooooooky! Bref, cette fois, j’ai eu le bonheur de jaser avec les gars pour vous les faire découvrir plus en profondeur, t’sais!

Peux-tu me parler de vous, de votre parcours, de votre métier?

Eh bien, nous avons toujours eu une passion pour le dessin, Éric un peu plus que moi. Moi, je voulais étudier en chimie, mais au final je ne faisais que remplir mes cahiers de gribouillis. On a tous deux étudié au Cégep Marie-Victorin en design graphique. J’ai gradué l’an dernier et Éric, lui, ne se sentait pas à sa place et est donc allé étudier à Salette en illustration.

Par après, on s’est chacun trouvé un emploi dans le domaine. Avant que Tounü naisse, nous avions l’intention de faire notre propre BD, mais nous avons vite pris conscience que c’était beaucoup de travail et que nous écrivions comme des gamins de 5 ans! Donc, on s’est dit que juste faire des illus pour passer le temps ça allait être le fun. Au final, Tounü c’est devenu notre gosse et nous travaillons fort pour bien le faire grandir.

Quelle est votre vision du graphisme, des arts visuels?

Hoooooooo. L’art visuel est encore une sphère nébuleuse pour nous. Cette question est un peu comme demander « À quoi ça sert de vivre si on doit mourir? ». Donc, on dirait que l’art visuel est, oui, l’expression de la conscience humaine à travers des médiums divers, mais surtout qu’elle doit être maniée le plus possible, sans fin et sans but précis, pour perpétuer l’humain. Le graphisme, eh bien c’est comme de l’art, mais sans l’Art.

D’où provient votre inspiration?

Nos inspirations et nos influences pour Tounü viennent en général de trois choses : les cartoons des années 30, l’art post-internet et des couleurs, qui doivent te donner envie de licher l’écran de ton cellulaire.

Voici ce que nous avons créé pour La Fabrique Crépue pour le mois d’octobre!

Pour découvrir l’univers de Tounü, c’est ici et ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de