Menu

À tout ce qui n’a pas changé

Bien accrochés à la vingtaine, on a parfois l’impression que tout se déroule à une vitesse étourdissante. Que tout change, sans qu’on ait le temps d’entamer nos adieux.

Tous ces changements peuvent nous effrayer quelquefois. La boule dans le ventre à l’idée de se voir devenir quand parfois on préfèrerait rester. De se voir grandir quand, pourtant, les souliers de jeunesse semblent tellement confortables.

Pis y’a ces quelques petites choses qui ne semblent pas vouloir se joindre à la valse du changement. Qui restent sur le banc à regarder ceux qui préfèrent danser.

La famille. Les frères, les soeurs. Ceux qui se baignent dans les mêmes défauts depuis des années. Ceux qui mangent à la même place sur la table depuis toujours.

Les chansons. Celles qui t’ont fait pleurer il y a quelques années et qui te secouent toujours autant le coeur lors de l’écoute. La berceuse que ton père te chantait qui te calme encore malgré tes allures d’adulte accompli.

Les personnes. Celles qui sont passées. Et qui ont décidé de rester le temps d’un autre café. Café qui s’est transformé en tradition, qui revient rendre visite tous les ans.

On n’a qu’à penser aux textos qu’on reçoit lors de notre anniversaire. Les messages des 3-4 personnes qui prennent le temps de nous écrire au lieu de garrocher ça sur notre wall. Ces vieilles relations qui ont accroché leurs costumes d’amis depuis déjà quelques années. Ces personnes qui, malgré les printemps qui passent, prennent le temps de se rappeler l’importance qu’on s’est déjà donnée, un de ces hivers passés.

Toutes ces choses qui prennent le rôle de repères.

J’aime ça. J’aime m’arrêter, m’éloigner de cette tornade de changement et de progrès pour prendre le temps d’apprécier ces petites reliques remplies de passé. J’aime le réconfort et le confort qu’elles m’apportent.

Ironiquement, c’est tout ce qui est resté intact qui me fait accepter tout ce qui a changé.

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de