Menu

Je suis une folle aux chats et je m’assume

Ben oui, disons les choses comme elles sont : je suis une folle aux chats. Pas dans le sens péjoratif là, mais plutôt dans le sens que je suis littéralement en amour avec ces petites boules de poils « ronronnantes ». Pour moi, une vie sans chat, c’est comme une vie sans café : ça ne vaut pas la peine d’être vécu.

Elles me calment, m’apaisent et me donnent à tous coups une grosse dose d’amour.

Si vous m’invitez dans un party ou dans une soirée et qu’il y a un chat sur les lieux, il y a de fortes chances que je disparaisse pendant de longues minutes au cours de la soirée. J’aurai probablement socialisé davantage avec gros minet qu’avec la plupart des invités présents.

Honnêtement, qu’y a-t-il de plus agréable que de revenir à la maison après une grosse journée de travail et de se faire accueillir par une belle petite créature poilue qui ne demande qu’à se faire caresser? Ou de regarder la télévision avec un compagnon qui ronronne paisiblement sur nos cuisses?

Je n’ai rien contre les chiens, mais je suis clairement plus team chat.

Je me retiens fortement pour ne pas que mon compte Instagram soit envahi de photos de mon minet sous tous les angles. (The struggle is real)

Les chats et moi, on se comprend. J’aimerais ça, moi aussi, passer la journée à dormir, à manger et à me faire flatter les cheveux.

Après plus d’un an à vivre sans la présence d’un chat quotidiennement à mes côtés, j’ai récemment senti le besoin de l’adoption. Il manquait une présence dans mon appartement. Je me suis donc présentée au refuge Adoption chats sans abri afin d’adopter Florence, mon petit bébé au pelage calico. J’ai senti tout l’amour que les bénévoles qui y travaillent avaient pour leurs pensionnaires et ça m’a donné confiance.

En plus de recevoir une grosse dose d’amour de la part de ce petit être, j’ai senti que je faisais une bonne action en adoptant un chat sans abri. J’encourage quiconque souhaite acquérir un animal à considérer l’option des refuges comme une option responsable et humaine.

Bien sûr, j’encourage également quiconque souhaite adopter un animal à bien réfléchir aux implications de ce geste avant de le poser. Adopter, c’est avoir la responsabilité d’un être dépendant pour plusieurs années à venir (15 à 20 ans dans le cas d’un chat). Ça vient avec des responsabilités monétaires et affectives qu’il ne faut pas négliger. Il faut veiller à ses besoins, à sa santé, mais surtout lui donner tout l’amour qu’il est en droit de recevoir.

En terminant, si vous aussi vous êtes une folle aux chats, voici quelques idées d’achats pour exprimer au grand jour votre passion :

couvre-bols sacs à collation petits chatons chats cadeau entreprise canadienne Danica
Source

couvre-bols sacs à collation petits chatons chats cadeau entreprise canadienne Danica
Source

Des jolis couvre-bols et des sacs à collation petits-chatons de l’entreprise canadienne Danica : cute et eco-friendly.

collants chats coffret rachel faits au québec entreprise québécoise bas nylon
Source

J’adore la compagnie québécoise Le coffret de Rachel, qui fabrique de jolis collants et qui propose un abonnement de type boite mensuel : des collants résistants et funky livrés directement à ta porte? Je dis oui (encore plus ceux-là et leur mignon motif de chats).

tasse chat café i do what i want
Source

tasse café meow chat miaou
Source

Quoi de mieux que de boire un bon café en même temps que d’afficher notre amour infini des félins?

Sur ce, je vous laisse : je vais flatter ma petite poilue. Bonne semaine les crépues xxx

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de