Menu

Le changement : les femmes en politique

Le 5 novembre 2017 marque un tournant pour l’histoire et le monde politique québécois. La première mairesse de Montréal, Valérie Plante, a été élue. Cette femme est partie bonne deuxième dans la campagne électorale. De jour en jour, l’écart s’est rétréci entre elle et son plus grand adversaire, Denis Coderre. Pour ma part, Valérie Plante m’a grandement impressionnée lors de son passage à Tout le monde en parle. C’est à ce moment que j’ai cru en ses chances.

Son élection fait couler beaucoup d’encre et ça ne s’arrêtera pas de sitôt. Par contre, il ne faut pas oublier les autres mairesses qui ont été élues dimanche soir.  Les citoyens et citoyennes du Saguenay, Rivière-du-Loup, Rouyn-Noranda, St-Félix de Valois, Magog, Beloeil, Repentigny, Boisbriand et St-Thérèse seront également représentés par des femmes.

Nouvelle génération

Dans le livre Code Québec, on y retrouve une information selon laquelle les Québécois et les Québécoises ne sont pas toujours à l’aise avec les grands changements. Nous serions frileux. Toutefois, de plus en plus, nous nous détachons de cette étiquette, surtout dans le monde politique. En effet, la nouvelle génération de politiciennes fait souvent campagne seule. Elle ne compte pas, à ses côtés, de grands/anciens politiciens professionnels. Elle vise plutôt une approche plus personnalisée, positive et nous montre son plaisir pour la politique. Par ailleurs, ces femmes élues ne font pas nécessairement partie de ce que l’on considère comme l’élite ; elles n’ont pas spontanément l’appui des Grands de ce monde, contrairement à plusieurs hommes.

Dimanche dernier, les électeurs ont choisi le changement : ils ont décidé qu’il était temps de changer l’image de la vieille politique, notamment en laissant aux femmes la chance de faire leurs preuves.

Cette nouvelle vague de femmes impliquées en politique municipale sera-t-elle présente aux prochaines élections provinciales? Ce ne sera pas facile, car très peu de femmes sont présentes à cette échelle politique. Il est encore trop tôt pour se prononcer. En attendant, soyons fiers de toutes les femmes qui s’impliquent à faire évoluer la société.

Pour avoir tous les détails des élections, cliquez ICI!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre