Menu

Prendre l’insomnie par les cornes en 5 trucs simples

La réalité quotidienne du Nord-Américain moyen est parsemée de petits anxiogènes. Même lorsque l’on croit maîtriser nos émotions, notre charge de travail, nos tracas, il arrive à notre subconscient de déterrer ce que l’on a tenté d’enfouir au moment où nous sommes les plus vulnérables : dans les bras de Morphée. Avoir de la difficulté à trouver le sommeil à l’heure du coucher, se réveiller de manière intermittente la nuit ou être prêt à commencer sa journée, malgré soi, à 4h du matin… on le voit bien, l’insomnie peut grandement alourdir le quotidien d’une personne. Ça donne envie de dormir à des moments impromptus le jour, des cernes, de l’improductivité dans nos tâches, et ça amplifie tous les petits chichis émotifs qu’un sommeil réparateur aurait pu nous éviter.

Avec une bonne hygiène de sommeil, petit train va loin. C’est pourquoi, avec le temps et grâce à de précieux conseils d’autres insomniaques, je parviens aujourd’hui à mieux gérer ces périodes d’éveil indésirables, et ainsi vous livrer ma série de trucs presque infaillibles.

  1. La douche froide, ou se donner froid par tout autre moyen

 Je commence raide, je sais, mais aussi désagréable soit-il, ce choc thermique au corps fait en sorte qu’à la sortie de l’eau glaciale, tu n’as qu’une chose en tête : te blottir sous la couette. L’instinct de survie prend le dessus sur les tracas ayant causé ton éveil et mettre ton corps grelotant à l’abri devient mission première. Souvent, le contraste entre « inconfort froid » et « confort chaud » suffit pour s’assoupir en peu de temps.

  1. Casser la croûte

 Si, comme moi, l’insomnie vous prend d’assaut aux petites heures du matin (entre 3h et 5h), il n’est pas rare de sentir qu’on a l’estomac vide. Ça peut être très distrayant dans la tentative de se rendormir que de sentir les gargouillis et la légère nausée provoqués par la faim. C’est pourquoi je crois qu’il est inutile de combattre : se mettre une toast dans l’estomac peut être bénéfique, notamment quand on se sent un peu au ralenti lorsque notre corps est en mode digestion.

patrick etoile de mer insomnie manger lit
Source

  1. Mettre par écrit ses angoisses, son trop-plein d’informations

C’est rare qu’on est insomniaque sans aucune raison. Souvent, c’est en raison de la peur d’oublier quelque chose d’important, d’une émotion étrangère ou dérangeante qui nous envahit, du stress et de l’anticipation d’un événement ou d’une situation conflictuelle. Lorsque ces tracas nous gardent éveillés, sortir du lit afin de tout mettre sur papier dans l’optique de gérer ces dossiers le lendemain peut nous permettre de nous recoucher l’esprit plus tranquille.

  1. Mettre le cellulaire dans une autre pièce

Des fois, il faut savoir s’isoler du monde pour notre propre bien. Voir une petite lumière qui allume, entendre vibrer, se demander si on a des nouvelles de telle personne à notre retour du pipi nocturne… c’est pas gagnant si l’on désire un sommeil bénéfique. La nuit, et je dirais même l’heure avant le dodo, il faut se déconnecter de l’univers des réseaux sociaux qui prend déjà beaucoup de place dans nos vies. Instigateur d’anxiété monumental chez plusieurs, je crois que le cellulaire n’a pas sa place sur la table de chevet d’un insomniaque.  

  1. Faire du sport… ou inciter son partenaire au coït

En période d’insomnie, il est plus important que jamais de prendre soin de soi afin de rétablir un équilibre de vie. Sécréter des endorphines de quelconque manière est une manière naturelle d’apaiser la douleur et de combattre le stress. Ceci dit, faire « sortir le méchant » par l’activité physique quelques heures avant de se coucher est essentiel. Ne pas mettre de côté sa sexualité est également important : c’est une pilule anti-stress sans pareille! Il paraît que de croquer dans un piment très fort peut avoir le même effet en terme de sécrétion d’endorphines… mais je n’ai pas fait le test encore!

Je termine en disant que la chambre à coucher se doit d’être un endroit paisible dédié au sommeil. Ceci dit, bien que très réconfortant, le lit ne devrait pas être utilisé pour grignoter, écouter des émissions ou se plonger dans l’univers du web. Ainsi, opter pour une ambiance tamisée, des huiles essentielles, des draps fraîchement lessivés, de l’ordre, etc., peuvent grandement favoriser des nuits paisibles et récupératrices.

Alors, vous sentez-vous d’attaque pour prendre votre insomnie d’assaut?

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de