Menu

5 randonnées à ne pas manquer au Guatemala

Le Guatemala, terre de feu et de végétation luxuriante, offre des panoramas des plus impressionnants. Que ce soit face à une montagne, un volcan, une cascade, un lac ou bien un champ de maïs, chaque regard est embrassé par une nature riche. Vous devinerez que les amoureux de la randonnée y sont plus que servis.

Je vous présente mes 5 randonnées coups de cœur à faire si vous êtes de passage au Guatemala.

  1. Le volcan Santa Maria

Après une ascension jusqu’à son sommet (3 772 m) qui n’est pas des plus faciles (d’une durée de 3 à 4 heures), Santa Maria nous récompense avec une superbe vue sur le volcan actif Santiguito. La montée débute dans le village El Llano del Pinal et inclut une marche d’une heure sur une route de terre, jusqu’à la base du volcan qui repose à 3 000 m d’altitude. Le reste de l’ascension se fait dans une magnifique forêt de pins. 45 minutes avant d’arriver au sommet, vous devrez probablement utiliser vos mains pour vous agripper aux roches et terminer la montée. Une superbe randonnée à ne pas manquer et qui, en plus, peut se faire en une demi-journée si vous vous réveillez tôt.

  1. Le volcan Tajumulco

randonnées guatemala
Le coucher du soleil vu du petit sommet.

randonnées guatemala
Un ami debout sur le plus haut point de l’Amérique centrale et un lever de soleil magnifique en arrière-plan.

randonnées guatemala
La descente commence en marchant sur le pourtour du cratère et offre une vue sur le volcan Tacana.

Tajumulco, avec ses 4 222 m d’altitude, est le sommet le plus élevé de l’Amérique centrale. Pour profiter d’une vue à couper le souffle, montez jusqu’au camp de base et passez-y la nuit. Un réveil précoce aux environs de 3 h 30/4 h vous laissera le temps de terminer l’ascension du sommet pour voir le soleil se lever à l’horizon. Devant vos yeux se dévoilera alors un nombre impressionnant de volcans, l’océan Pacifique, les terres du Guatemala et celles du Mexique. Le niveau de difficulté de Tajamulco est légèrement plus facile que celui de Santa Maria, ce qui donne la chance à presque tous les marcheurs de gravir ses flancs. La montée jusqu’au camp de base prend entre 3 et 4 heures et la descente environ 2 h 30. Prévoyez une heure au matin pour terminer l’ascension jusqu’au sommet. Si le ciel est dégagé en fin d’après-midi, il vaut la peine de se rendre au petit sommet (que vous verrez du camp de base) afin d’y apprécier un coucher de soleil mémorable.

  1. La randonnée de Nebaj à Todos Santos

randonnées guatemala
randonnées guatemala

Quetzaltrekkers, une compagnie basée à Quetzaltenango et gérée uniquement par des volontaires, offre une randonnée des plus impressionnantes dans les hautes terres du Guatemala. Le trek, d’une durée totale de 6 jours, vous fera découvrir des villages reculés, vous amènera au sommet non-volcanique le plus haut de l’Amérique centrale (3 870 m) et vous offrira des panoramas totalement différents durant chacun des 4 jours de marches. Vous marcherez sur la route que les guérillas ont traversée durant la guerre civile et vous sentirez le poids de l’histoire du Guatemala grâce aux informations pertinentes que votre guide saura vous transmettre avec brio. Une expérience unique! Si vous aimez les aventures qui sortent des sentiers battus, cette randonnée répondra à vos attentes.

  1. Le volcan Acatenango

randonnées guatemala
Le volcan Fuego en éruption, vu de l’Acatenango.
Crédit photo : Marielle Mulder

Avez-vous déjà assisté à l’éruption d’un volcan? De passage au Guatemala, ne manquez pas cette chance! Du camp de base, vous pourrez admirer le volcan Fuego en action dès le coucher du soleil. Rendez-vous à Antigua pour dénicher une compagnie qui vous guidera jusqu’au sommet et vous fournira tous ce dont vous avez besoin afin que cette randonnée, qui s’étend sur deux jours, soit des plus réussies. Il en coûte en moyenne 400 quetzales (70 $ CAD), mais choisissez bien votre compagnie car certaines possèdent des équipements rustiques et offrent des repas très basiques pour le même prix qu’une compagnie aux standards plus élevés.

  1. La Indian trail

randonnées guatemala
La vue sur les volcans Atitlan, San Pedro et Toliman est imprenable.

randonnées guatemala
Le volcan San Pedro est visible tout au long de la descente.

Une randonnée des plus magnifiques à faire encore une fois au lever du soleil, pour profiter d’un jeu de couleurs incroyable dans le ciel et d’une vue sur les volcans qui entourent le lac Atitlan. Vous pouvez commencer la randonnée au Mirador, situé à Santa Clara La Laguna, ou bien au tout début du sentier, à San Juan La Laguna. Si vous choisissez de débuter à San Juan, préparez-vous à une ascension assez difficile et longue. À partir du Mirador, cela vous prendra 30 minutes pour rejoindre le « nez » de la Indian trail. La descente, qui se fait en deux heures, est encore plus appréciable que la montée puisque le sentier offre une vue constante sur le lac et les volcans. À faire si vous prévoyez passez quelques jours au Lac Atitlan (ce que je recommande absolument).

Après un périple en ce pays, vos pieds auront foulés des terres pleines d’histoire, vous aurez mangé du riz et des fèves plus que vous ne le pensiez, vous aurez rencontré un peuple accueillant et souriant, mais surtout, votre tête sera remplie de souvenirs et de paysages inoubliables. Le Guatemala est définitivement un pays à mettre sur votre liste.

P.-S. – N’hésitez pas à me poser vos questions sur le Guatemala, j’y répondrai avec plaisir!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de