Menu

Ces attentes qui créent des déceptions

Je ne te parlerai pas du temps passé dans une file à l’épicerie, dans une salle à l’hôpital ou au téléphone quand on appelle chez BELL. Pas ces attentes-là.

Je veux te parler des attentes qu’on se crée nous même, dans notre tête et dans notre coeur. Bien souvent, on se les crée sans vraiment s’en rendre compte: on conçoit qu’après une longue journée de travail, notre chum, qui lui restait à la maison, nous aura préparé un bon souper; on s’imagine qu’en partant vivre deux mois en Inde, on reviendra éveillé et zen comme un bouddha; on s’attend à ce que ce film soit bon, les critiques étaient tellement excellentes; on espère en secret recevoir un peu de gratitude en échange de ce service qu’on a rendu; etc.

Ce ne sont que des exemples, mais tu remarqueras que ce sont des désirs, des envies, des conceptions de ce qu’on aimerait entendre ou voir. On s’attend à un certain résultat. Mais que ce soit dans notre couple, en amitié ou même dans la vie en général, ces attentes mènent la plupart du temps à des déceptions.

Pourquoi on se créer des attentes?

Je ne suis pas certaine, mais je pense que ça vient peut-être, parfois, de notre besoin de « contrôler » notre vie. On voudrait que les choses se passent comme ci ou comme ça, à ce moment-ci ou à ce moment-là.

Ce qui est sûr, c’est que plus tu as d’attentes, plus tu as de chances d’être déçu.

Avoir des attentes, c’est un peu comme penser que le bonheur va venir de l’extérieur. Alors qu’on le sait bien, même s’il faut se le répéter souvent : le bonheur doit venir de soi, de l’intérieur. Personne ne te doit rien, ni ton chum, ni tes parents, ni ta best, ni même la vie! TU es responsable de ton propre bonheur.

Petits trucs pour avoir moins d’attentes

↣ Vivre le moment présent : plus j’y pense, plus je trouve qu’il existe une corrélation entre le fait d’avoir des attentes et le fait de ne pas vivre dans le moment présent. Quand tu restes accroché à cette idée que tu t’es faite (dans le passé) de comment cette situation serait (dans le futur), tu n’es pas dans ton moment présent. On ne contrôle ni ce qui s’est passé, ni ce qui se produira. La seule vérité est ton « ici » et « maintenant ».

↣ Lâcher prise : beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Contrairement à ce que plusieurs pourraient penser, lâcher prise ne signifie pas abandonner ou baisser les bras. Il s’agit plutôt de relâcher notre emprise sur les choses pour leur permettre d’apparaître telles qu’elles sont et non pas telles qu’on voudrait qu’elles soient. Cela s’applique aussi aux personnes : accepter l’autre tel qu’il est signifie admettre et accueillir le fait qu’il agira d’une certaine manière et que cet agissement ne concordera peut-être pas avec ce qu’on aurait imaginé.

↣ Faire confiance : la vie t’apporte toujours ce qu’il y a de mieux au meilleur moment qui soit, même si ça ne semble pas toujours être le cas. S’inspirer de cette notion dans son quotidien fait vraiment du bien au coeur et à l’âme. Il existe tellement de choses qu’on ne peut pas contrôler qu’il pourrait être facile de sombrer dans la peur ou le découragement. Il faut se rappeler qu’il n’existe pas de mauvais chemin, ni d’erreur, seulement des apprentissages mis sur notre parcours pour grandir, continuellement.

Conclusion

Il m’arrive encore d’avoir des attentes et d’être déçue même si je comprends le concept. Il m’arrive aussi de comprendre que certaines personnes aient des attentes envers moi et de les voir être déçues. L’important c’est de s’en rendre compte et de se rappeler que rien ni personne n’est redevable envers nous. Nous sommes maîtres de notre propre satisfaction.

Source photo de couverture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de