Menu

Je m’excuse

J’ai trop souvent laissé des traces derrière moi.

Des déceptions, des soupirs sans fin.
J’ai trop souvent laissé le silence répondre à ma place.
C’était plus facile d’oublier si je faisais comme si rien n’était.

J’ai trop souvent laissé tomber par manque de volonté.
Par manque de courage.
Trop peur de grimper cette montagne pour voir ce qui se passe de l’autre côté.
Mieux valait la contourner.

J’ai trop souvent oublié de tenir une main, de soutenir un regard.
Oublier de dire, d’expliquer.
Oublier d’ouvrir l’âme.

Défier sans raison, blesser sans question.
Partir.
Réparer ce qui s’était brisé.
Recommencer.
Sans pour autant comprendre.

Regarder des larmes couler.
Rester les sourcils froncés.
La bouche serrée.

Les oreilles qui bourdonnent.
Le cœur qui arrête.
L’âme qui s’envole.
Le froid du tort, de la peine.
Le froid du vide de toi.
La tête ne suit plus.

Je m’excuse.

Pour ces mots sans mots.
Ce sens allant nulle part.
Pour mes yeux qui ont regardé vers moi.
Pour ma tête qui s’étourdit toujours trop vite.
Pour mes lèvres qui s’envolent sans penser.

Je m’excuse.

Pour tes yeux que j’ai mouillés.
Pour tes mains que j’ai lâchées.
Pour les secrets laissés tomber.
Pour nos vies délaissées.
Je m’excuse.

De ne pas pouvoir oublier.
De toujours me rappeler.
De tes mains tout près de mon bonheur.

Pour tous les mots qui ont manqué, pour tous ces mots qui auraient dû être un silence.
Pour tous ces sourires perdus.
Pour tous ces moments qui auraient pu.

Je m’excuse des « j’aurais dû ».
De la montagne qui ne se grimpe plus.
Des traces que j’ai oubliées d’effacer derrière moi.

Du courage que j’ai perdu.
De tes soupirs.
De mes mots évaporés.

Le mal que j’ai pu laisser.
Les questions qui soupirent.
Les réponses qui restent froides.

Dis-toi que j’aurai toujours cette pensée envers toi.
Celle qui me fait regretter d’avoir été différente d’aujourd’hui.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de