Menu

Le jour où j’ai dit « oui » à la vie

Plus le temps file et plus le quotidien nous murmure à l’oreille de confiner nos rêves dans une petite boîte à musique, à l’abri des intempéries, des déceptions et des craintes qui pourraient les obscurcir. Dès le cadenas posé, nous sommes hantés par la mélopée de nos désirs, au rythme de laquelle danse la personne que nous aspirons à devenir, alors que des racines imaginaires nous enlisent dans la routine et étranglent notre bravoure. Nous enterrons la clé de la boîte sous des piles de factures, de formulaires et de magazines, et puis, par un matin d’hiver, nous en perdons le souvenir.

Toutefois, ce que j’ai compris le jour où j’ai décidé de dire « oui » à la vie, c’est que les portes qu’elle pose sur notre chemin n’ont nul besoin d’une clé pour être ouvertes et que c’est en fonçant à travers elles que la ballerine enfermée dans notre boîte à musique peut s’épanouir et valser librement avec nos rêves. Ce jour-là, j’ai compris qu’il me suffisait d’adopter une attitude ouverte et intrépide pour aller beaucoup plus loin que je n’aurais jamais imaginé pouvoir aller, que la beauté de l’univers que je m’appliquais à sculpter autour de moi était directement proportionnelle à ma volonté de saisir toutes les chances à ma portée.

Dire « oui » à la vie, c’est sauter à pieds joints sur chacune des occasions qu’elle nous offre. C’est apprendre à sortir de sa zone de confort en se servant de ses craintes pour se dépasser. C’est croire en nos propres idées même si elles nous semblent trop audacieuses ou farfelues. C’est sortir des sentiers battus pour suivre ce qui nous inspire le plus. C’est remplacer nos vains « un jour… » par le premier jour de quelque chose de grand.

sortir de sa zone de confort dire oui a la vie profiter
Source

Appliquer ce principe au quotidien nous permet non seulement d’enclencher une puissante réaction en chaîne de bonheur, mais également de donner des ailes à notre vrai potentiel – celui dont nous tentons d’étouffer les battements dans notre petite boîte à musique. Nous ne pouvons même pas soupçonner à quel point un minuscule geste peut nous mener vers le nirvana qui nous est destiné, tel un effet papillon sur notre propre existence. Il suffit parfois d’accepter une invitation pour rencontrer des personnes inspirantes, d’essayer un nouveau sport pour se découvrir une passion, de changer notre chemin de retour habituel pour découvrir un paysage éblouissant, de sourire à une personne pour se sentir mieux toute la journée. Et chacun de ces gestes entraîne un heureux dénouement, qui nous mène ensuite vers un autre, et encore un autre, jusqu’au jour où tout cela revêt un sens nouveau. Il suffit de garder les yeux et le cœur ouverts en tout temps.

Ainsi, jure-moi que tu diras « oui » à la vie tous les jours, même si tu as peur, même si tu es fatigué, même si tu as l’impression d’être écrasé par tes responsabilités. Comme on dit, « aide-toi et l’univers t’aidera » : si tu ne prends pas de risques, personne ne foncera vers tes rêves à ta place pour te les servir sur un plateau d’argent. Ta vie est un voyage de mille lieues qui n’attend qu’une seule chose pour te surprendre : que tu fasses le premier pas.

profiter de la vie sortir de sa zone de confort etre soi meme
Source

Source de la photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de