Menu

5 très très très bonnes raisons de se mettre à la série Broad City

Broad City… Broad City… BROAD CITY ! Comme ces deux mots accolés l’un à l’autre sont doux à mes oreilles.

Ilana et Abbi, Abbi and Ilana… Comme ces deux noms crépitent et font s’ouvrir mes ailes !

Broad City. Si vous ne la connaissez pas encore, Broad City (dont je vais répéter le nom au moins cent fois dans cet article) est une série créée par les merveilleuses Abbi Jacobson et Ilana Glazer (Abbi Abrams et Ilana Wexler dans la série), deux « millennials » pas tout à fait classiques et politiquement très incorrectes déambulant dans la jungle new-yorkaise pour notre plus grand plaisir et de bons maux de ventre d’avoir trop ri comme une baleine.

Cette série – originellement née sous le format websérie sur YouTube — voir ici — est génialissime pour un paquet de raisons, elle est sans aucun doute game-changing au milieu des séries dites « féminines » et, par-dessus tout, elle est hilarante.

Voici donc, pas pour vous convaincre (même si je ne serais pas contre) mais pour vous inviter à vous y intéresser, voici mon palmarès EN GIF des cinq meilleures raisons d’écouter Broad City :

1. Les personnages : ÉVIDEMMENT !

broad city
Let me introduce you to Ilana !

broad city
And Abbi…

broad city
Who are total badasseeeees

2. New York city, partout, tout le temps, sous tous les temps

broad city

Parce que parfois la vie ne nous donne pas le temps d’enfiler nos bobettes, encore moins à NYC.

3. De vraies discussions (dans tous les sens du terme)

Broad City évoque tout, sans filtre, comme dans la vraie vie. On y parle de Trump, de sexisme, de plug anal, de globalisation de l’information, de chômage, de crise financière, de crise écologique, de féminisme, de règles, de famille, de religion, de racisme, mais aussi des choses sans importance dont on parle avec nos ami•e•s. Et croyez-moi, Ilana et Abbi ont des ressources illimitées quand il s’agit de parler…

broad city broad city broad city broad city broad city broad city broad city

Et bien d’autres…

4. Des filles qui fument du pot, qui assument et qui aiment ça

broad city

5. L’amitié féminine

Ça, surtout ça ! Deux femmes qui s’aiment, qui partagent, qui vivent ensemble, qui se parlent, qui s’aident, qui se protègent, qui s’amusent, qui sont soudées, des amies quoi. Broad City me fait penser aux miennes, à quel point je les aime et qu’elles sont précieuses dans ma vie, ces femmes qui avancent et j’avance à leurs côtés. Trop rarement nous voyons les amitiés féminines représentées de manière bienveillante et réaliste dans la fiction… on le voulait, Broad City l’a fait !

broad city

Et en bonus, interview géniale des créatrices par Amy Poehler (aussi productrice du show) :


Source

Enjoyyyyyy 💛

(Si vous n’avez pas commencé, il y a quatre saisons de plaisir pur à rattraper !)

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de