Menu

Comment rendre le réveillon moins sexiste c’t’année?!

Naël han! Le moment parfait et idéal de l’année pour se rendre compte que la charge mentale des mamans, matantes, grands-mères et autres mesdames est de loin supérieure à celle des messieurs. Si vous vous demandez ce qu’est ladite charge mentale en ce moment, vous vous souviendrez peut-être de la très éclairante BD d’Emma, rendue publique sur Facebook il y a quelques mois. La bédéiste y explique le phénomène en illustrant des situations de la vie courante : tâches ménagères, préparatifs et achats de la semaine, bref, gestion de la famille, en prouvant que ce sont bien souvent les femmes qui doivent en endosser la plus grande partie. Par exemple, avoir à faire le ménage et devoir dire à son chum de laver la bol de toilette. Mettons que si on avait pas à lui demander de faire ci, ça, et qu’il le faisait de son plein gré, on aurait plus de temps pour souffler.

réveillon famille sexisme féminisme
Source

réveillon famille sexisme féminisme
Source

À la lueur de cette idée qui sent la cannelle et le clou de girofle, je vous invite, lors du réveillon de cette année, à spotter les comportements sexistes (même si souvent inconscients) de votre famille, pis à les pointer du doigt! En guise d’accompagnement, voici les 10 commandements des Fêtes!

  1. Le 24 au soir, toute coquettement vêtue de ton gilet de bonhomme tricoté, tu pourras répondre à ton oncle qui te juge pas assez sexy : il est où ton strap-on, toi, mononcle?
  2. Pendant que ta mère et tes tantes feront le souper, tu diras à tes cousins adulescents toujours un peu gelés qui jouent à Hearthstone depuis six heures, de mettre la table.
  3. Alors que tout le monde sera repu du fabuleux festin, tu iras au salon, réveiller la ribambelle de mononcles chauds qui cantent en cœur sur le divan ancestral défoncé au milieu, pour leur proposer de faire la vaisselle.
  4. Tu demanderas gentiment à mononcle strap-on de mettre le costume de fée des glaces et de faire la distribution des cadeaux.
  5. Tu rempliras les verres de ta mère, tes sœurs, ta grand-mère, et te proposeras pour conduire le char au retour de St-trou-de-cul-du-diable-de-l’autre-bord-d’la-rivière-sud.
  6. Tu mettras tous les cadeaux genrés dans le feu de foyer et les remplaceras par les vieilles peanuts que ta grand-mère conserve depuis que t’as deux ans dans son garde-manger qui gèle en hiver.
  7. Tu feras l’aller-retour entre Bing Cosby pis Ginette pis entre Frank Sinatra pis Mariah Carey sur le juke-box.
  8. Tu répondras à la question « Pis, t’as-tu un ti chum? » de mononcle strap-on, par : « Pis toi, comment ça va ta vie amoureuse avec matante Yvonne? »
  9. Tu mangeras autant que tu veux, p’tits œufs farcis, sucre à crème aux vieilles peanuts à grand-maman, et ne te laisseras pas offenser par les commentaires qui projettent que tu manges pour deux.
  10. Tu engloutiras autant de salade de chou, de fèves au lard et de bière (sauf si tu conduis toute la famille après), et ne te retiendras pas de péter à côté de papa, qui lui, ne se retient pas non plus.

Sur ce, belle Crêpe, je te souhaite un Noël aidant, équitable, et décomplexé!

Bon party!

Photo de couverture : source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de