Menu

L’art du Boxing Day

Je suis une fan du Boxing Day. J’aime plus ça que Noël. Je suis émoustillée par cette superbe journée où les magasins grouillent de gens et que des faux rabais nous vident les cartes de Noël des 50$ de nos grands-parents. Avec les années (et les erreurs), j’ai appris que le Boxing Day est un art que je commence tranquillement à maîtriser.

Premièrement, arrive deux heures avant que les magasins ouvrent officiellement. Les haltes-bouffes sont souvent ouvertes bien avant. Comme ça, tu es certain de ne rien manquer.

Aussi, ton envie de crème glacée, laisse-la à la maison. C’est la pire idée de te promener entre les allées avec ton gros cornet qui te dégouline dessus. En plus, tu perds du focus, parce que t’es trop concentré à lécher ta crème molle marbrée.

Si possible, n’amène pas toute ta gang à te suivre. Ce serait la pire des idées, étant donné que Cindy veut aller aux endroits que tu détestes le plus et que David s’arrête aux trente secondes pour aller aux toilettes ou bien pour juger les gens. Pour que ce soit vraiment efficace, il faut que tu fasses ça en solo ou avec quelqu’un qui a un rythme similaire au tien.

N’achète rien (et je ne dis bien RIEN) à prix régulier. Ce n’est pas une journée comme les autres, tu te dois de faire seulement des achats à rabais pour vivre l’expérience à son plein potentiel.

Il ne faut pas que tu aies peur de jouer un peu du coude. C’est certain que tu vas te faire bousculer dans cet amas de personnes aussi stressées que toi de faire le plus de trouvailles possible. Prends ton mal en patience, mais tu as le droit de t’assumer et de prendre ton espace.

Laisse ton manteau dans l’auto. Si tu as suivi mes conseils, tu devrais avoir trouvé un stationnement assez rapidement étant donné que tu es à l’avance. Profites-en aussi pour laisser ton manteau dans le sous-terrain, comme ça t’évites de transpirer toute la journée (ou bien de devoir attendre d’acheter quelques choses d’assez gros pour fourrer ton manteau d’hiver dans l’immense sac que tu devras traîner.)

Le Boxing Day, ce n’est pas pour les peureux. Il ne faut pas que tu ailles peur qu’un morceau ne te fasse pas. Au pire, tu le rembourseras ou bien tu le donneras à ta petite cousine. Il ne faut pas non plus avoir peur de dépenser, parce que c’est certain que tu vas péter le budget que tu t’étais mis, soit le contenu de seulement deux cartes de Noël.

Laisse faire les bottes à talons pas confortables et les jeans les plus serrés de l’histoire des jeans serrés. Enfile tes vêtements les plus confortables (et surtout ceux qui s’enlèvent le plus vite) et pars à l’aventure.

Sur ce, je te souhaite la meilleure des chances dans cette quête aux rabais. Selon moi, il vaut mieux en avoir plus que pas assez, surtout quand ça te coûte 50% moins cher!

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de