Menu

« Treat yourself » avec Erika Lust : de la pornographie au féminisme

Si vous ne connaissez pas déjà Erika Lust, alors je suis là pour vous la faire découvrir.

Erika Lust
Source

Erika Lust par elle-même : 

« Moi ? Je suis une féministe pro-sexe. J’estime que les femmes devraient profiter du sexe au même niveau que les hommes. Je me suis toujours considérée une personne libre et ouverte d’esprit envers la pornographie. Cependant, lors de mes premières expériences furtives en regardant du porno (soit lors d’une soirée pyjama avec mes amies pré-adolescentes, soit à l’université avec mon copain), je ne pouvais sentir que du dégoût. C’était moche, de mauvais goût. Les femmes n’avaient pas l’air de profiter du sexe et les situations sexuelles étaient complètement ridicules.

D’un autre côté, j’étais cinéphile. Chaque fois que je regardais un film à contenu érotique, je me sentais excitée, enchantée. Je me rappelle spécialement de regarder L’amant, de Jean Jacques Annaud. C’était intelligent, c’était artistique, c’était EXCITANT ! Du coup, je me suis demandée : n’est-il pas possible de tourner du vrai sexe, avec des détails soignés, des personnages complexes et des situations auxquelles on peut s’identifier réellement ? » 

Elle est l’une des réalisatrices et productrices emblématiques du post-porn ou féminisme pro-sexe de ces dernières années. Originaire de Suède, Erika Lust produit ses premiers films sous le soleil de Barcelone. C’est aussi là-bas qu’elle développe son concept principal : la série de film X Confessions.

X confessions Vol. 11 est le dernier film sorti de Lust Films. Les acteurs et performeurs du chapitre « We Are The Fucking World » — merveilleuse orgie sensuelle et inclusive — ont donné la moitié de leur cachet à Amnesty International afin de soutenir la lutte pour les droits des personnes trans dans le monde. En voici le trailer, qui est pour le moins alléchant :


Source

Cette idée est partie du constat simple que la porno mainstream dépeint un tableau bien triste de la diversité des sexualités humaines et que finalement rares sont les univers sexuels représentés correspondant à la réalité des fantasmes et envies des femmes notamment.

X confessions, ce sont des films divisés en chapitres où des fantasmes réels racontés par des anonymes sont mis en images par Erika Lust et parfois des vidéastes invités. Engagée dans un féminisme pro-sexe, Erika Lust envisage le médium de la pornographie comme une vitrine potentielle et un moyen d’épanouissement à travers une sexualité libre et libérée des normes sexistes et hétéronormatives. En d’autres termes, on y voit toutes sortes de corps (gros, minces, moyens, blancs, verts, bleus, roses, noirs, caramel), toutes sortes de pratiques et d’orientations sexuelles. Une de ses ambitions est de sortir des représentations découlant des normes de genre péjoratives, limitantes et dangereuses qui dominent nos sociétés et la vision hégémonique du sexe.

Erika Lust est une féministe de l’évolution, elle milite en faveur de la protection légale des travailleurs du sexe, pour les droits des membres de la communauté LGBT+, pour la dignité humaine et des femmes partout dans le monde.

Elle fait de la pornographie militante parce qu’elle est convaincue que la sexualité, en étant un des états de nature fondamentaux de l’être humain, peut nous mener à une libération véritable et à une émancipation plus grande.

Par ailleurs, les films Lust sont beaux; aux esthétiques léchées, décors recherchés, scénarios complets, puis les acteurs et performeurs sont impliqués dans le processus de production. Chacun de ces éléments fait du visionnage un délice, on rentre dans un univers sensuel dans lequel on peut bien plus s’identifier que dans une saynète bien calibrée fellation-pénétration-éjaculation.

C’est un cadeau que l’on se fait à soi, à son partenaire peut-être, c’est plonger dans des mondes de sensualité vrais, crus, sexuels et transpirants. En espérant avoir titillé la curiosité de certain•e•s, je vous salue, petit•e•s coquin•e•s. 😊

P.-S. : si vous êtes intéressé•e•s à en apprendre plus sur le féminisme pro-sexe, n’hésitez pas à m’écrire sur les réseaux sociaux pour des sources ou simplement un échange!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre