Menu

Je me sens belle quand je voyage

Je me sens belle quand je voyage.

Je me sens belle quand le soleil laisse ses traces sur ma peau et fait grandir mes taches de rousseur sur mon nez. Quand la lumière des levers et des couchers de soleil se reflète dans mes yeux et que je transpire le bonheur et la reconnaissance.

Je me sens belle quand les vagues chatouillent mes pieds et mêlent mes cheveux ou quand le sable se colle partout sur ma peau humide de son contact avec la mer.

Je me sens belle quand les souliers deviennent facultatifs et que je peux sentir la terre chaude sous mes pieds. Quand ça ne pose problème à personne de voir du poil sur mon corps ou de voir mes formes s’étendre au soleil.

Je me sens belle quand je partage un repas avec des inconnus qui, l’espace d’une soirée, devienne ma famille ou quand je me permets une petite bière de plus, parce que je n’ai pas d’obligations qui m’attendent le lendemain matin.

Je me sens belle quand j’essaie d’utiliser une langue qui n’est pas la mienne et que ça fait sourire les gens.

Je me sens belle quand je vois que le monde est beau,  et que j’ai ma place dedans.


Source

Je me sens belle quand je voyage. Pas que je me sente particulièrement laide à la maison, mais l’aventure a le don de rendre mon corps particulièrement riche à mes yeux.

Souvent, j’ai l’impression que l’acceptation de notre corps est beaucoup trop centrée sur son apparence et c’est en voyageant que je me suis rendue compte que mon corps n’est pas beau pour son allure, mais pour ce qu’il est capable de me faire faire.

Quand je sens le vent rafraîchissant sur ma peau dans une journée chaude, c’est mon corps qui fait ça pour moi.

Quand je me tiens au top d’une montagne, les muscles endoloris par l’ascension, le souffle coupé par la vue, c’est mon corps qui a fait ça pour moi.

Quand je me cuisine un bon repas avec mes amis et que je mange sans compter, laissant mon ventre être content d’exister, c’est mon corps qui fait ça pour moi.

Mon corps n’a pas à être beau pour être majestueux. Il est majestueux, parce que c’est là que je vis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de