Menu

J’ai essayé la boxe-yoga

Je ne suis pas une fille très sportive à la base.

Mais vraiment pas.

J’ai essayé beaucoup d’activités physiques, mais peu d’entre elles m’ont vraiment satisfaite.

Je faisais déjà du yoga, mais récemment, j’ai découvert un cours qui propose une combinaison à la fois insolite et intéressante :

La boxe-yoga.

Non mais, boxe et yoga. Ensemble.

Boxe : Sport de combat opposant deux adversaires qui se frappent à coups de poing en portant des gants spéciaux. (Le Robert de poche, 2011)

Yoga : Doctrine et exercices traditionnels hindous, cherchant à libérer l’esprit des contraintes du corps par des pratiques psychiques et corporelles. (Le Robert de poche, 2011)

Vite comme ça, cela ne semble pas se marier. Pourtant, j’ai trouvé que c’était très complémentaire.

Je me suis inscrite au cours sans me faire d’attentes. J’avais encore des doutes sur ce que j’allais y découvrir.

Non seulement c’était stimulant et plaisant, mais c’est aussi très pratique.

Pratique, d’abord, parce qu’on apprend réellement à s’entraîner sans se juger. On s’entraîne au début devant le miroir et il faut être capable de frapper les coups à notre menton dans le reflet. On apprend donc à s’apprivoiser avec notre reflet et à voir nos forces et nos faiblesses. C’est littéralement un combat intérieur, comme on le dit. Ensuite, parce que même si le cours reste récréatif, on apprend de véritables gestes de défense et d’attaque qui peuvent nous servir dans la vie courante (si on est en danger, bien entendu).

Le cours débute par des échauffements pour ensuite s’attaquer à la base des techniques de boxe. J’ai enfin su ce qu’étaient un crochet, un jab et un direct! Oui, ce qu’on n’arrête pas d’entendre dans les films de combat américain. Après avoir intégré les coups de base devant le miroir, on se met en équipe de deux et on met en pratique ce qu’on a appris.

Avec les gants de boxe et tout le kit.

Si tu commences ce cours, tu vas nécessairement ressentir un fort sentiment de puissance avec les gants de boxe. C’est vraiment stimulant.

Et puis on frappe.

On frappe dans les gants du coéquipier et c’est lui qui mène l’exercice et la cadence.

On pratique à synchroniser rapidité et fluidité. Mais, la véritable force réside dans le transfert de poids, ce qui est tout de même difficile.


Source

Le cours se termine sur des notes de yoga restaurateur. On calme le rythme cardiaque et on étire les muscles qui ont été sollicités pendant la séance.

Où peut-on en faire?

Pour l’instant, j’ai seulement pu en faire au Yoga Fitness à Québec. Certains centres offrent des cours de boxe et de yoga, mais ne combinent pas nécessairement les deux pratiques dans un même cours. Il peut être intéressant de suivre des cours de boxe et de terminer soi-même l’exercice par un peu de yoga, que ce soit en centre ou à la maison.

En espérant que ce coup de cœur saura en convaincre quelques-uns de trouver une combinaison gagnante pour se remettre en forme!

Cet article n’est pas commandité, il est le résultat d’un coup de cœur personnel que j’ai eu pour ce cours.

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de