Menu

Tribulations d’une travailleuse autonome à la maison

7h30 : tu te lèves en même temps que ton chum qui s’en va travailler. T’es fière de toi. C’est pas parce que t’es auteure à la pige pis que tu travailles de chez vous que t’es paresseuse.

Nooonnn monsieur!

Tu passes 2 heures sur Facebook, bois tes 2 cafés, planifies tes activités sociales de la semaine, lis tes 3 courriels importants, tries la junk, cherches sommairement de la job.

C’est vrai, tu pourrais faire du lavage! Du blanc, d’la couleur, du délicat. T’as TOUJOURS du linge propre.

Tu te fais à déjeuner. Tu t’installes devant Netflix. Juste un épisode. Ou deux. Ou trois.

Tu t’es aménagé un bel espace bureau (surtout pour les impôts), mais tu y vas jamais. T’aimes mieux travailler dans la cuisine. C’est plus lumineux pis la table est plus grande.

Le frigo dans ton champ de vision.

C’est vrai, t’as plein de bananes dans le congélo! Faudrait les utiliser avant qu’elles goûtent le congélo. Tu vas faire un pain aux bananes!

Mais t’as pas de yogourt grec. C’est plus moelleux avec du yogourt grec, du pain aux bananes. C’est Marilou qui l’a dit.

Tu vas à l’épicerie acheter du yogourt grec. Pis tant qu’à être là, tu fais une épicerie complète.

Tu reviens.

Tu penses à aller dans un café. Mais les cafés coûtent cher dans les cafés. C’est peut-être le prix à payer pour plus de productivité, que tu te dis, mais tu finis par pas aller au café.  Pis tu fais ton pain aux bananes. Yé!

T’as pas faim, mais tu liches quand même la spatule pis le bol.

Si c’est pas cuit, ça existe pas vraiment!

Là t’es prête à travailler. Tu t’assois, écris 15 minutes, te lèves pis fais une coup’ de squats parce que tu culpabilises d’avoir mangé le mélange cru.

Tu regardes la neige tomber vraiment longtemps.

T’écoutes « Plus on est de fous plus on lit », à la radio.

T’as envie de lire tous les livres de la planète, mais t’écris pas plus.

Souvent, tu restes en pyj toute la journée. C’est pas ben bon pour l’estime ça, rester en pyj toute la journée. Quand ton chum revient de travailler pis s’habille en mou, toi t’es en train de te chixer! Le timing est pas idéal.

15h. Un p’tit down d’énergie. Tu te fais un thé. Là, t’es contente de pas payer un chaï latté 5.50$ au café où t’es pas allée.

Facebook poppe.

Tu passes vraiment trop de temps à choisir un GIF.

Tu sais qu’il y a une application qui existe pour bloquer les distractions, dont Facebook, pour une période déterminée. Cold Turkey ça s’appelle. La toune de Lennon part dans ta tête, mais t’actives pas le programme… d’un coup qu’un de tes contacts te proposerait un contrat, tsé, on sait jamais.

Faque Facebook poppe.

Encore.

Encore.

Un souper! C’est tellement une bonne idée! T’as passé la journée seule!

Y faut du vin, faque tu prends une marche jusqu’à la SAQ.

C’est l’fun les marches! Ça aère les idées.

Mais quand tu reviens, t’as beau être aérée, t’as plus le temps d’écrire, faut que tu te prépares pour ton souper.

Pis tu remets tout ça à demain.

C’t’un maudit beau métier quand même!

Source de la photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre