Menu

Mars, le temps des semis

Et si je vous disais que, malgré la neige qui refuse de fondre, il est déjà l’heure de se verdir le pouce? En attendant les beaux jours, mettez vos gants et végétalisez votre intérieur en y faisant germer vos semis. En effet, mars et avril sont les mois parfaits pour démarrer votre potager dans le confort de votre salon afin qu’ils deviennent de vigoureux plants que vous pourrez transplanter au début de l’été. Ils vous assureront une récolte abondante, de belles économies, mais surtout beaucoup, beaucoup de plaisir!

Voici quelques étapes simples pour vous inspirer dans votre quête de jardinier d’intérieur en herbe :

  1. Choisissez vos semis

Voici un aperçu des semis que vous pouvez planter à l’intérieur entre mars et avril, et qui égayeront votre potager cet été :

Début mars

  • Céleri
  • Oignon
  • Poireau
  • Ciboulette
  • Valériane
  • Verveine

Mi à fin mars

  • Artichaut
  • Sarriette
  • Sauge
  • Thym
  • Cumin
  • Échalote
  • Échinacée
  • Herbe-aux-chats
  • Aubergine
  • Tomate
  • Poivron
  • Piment

Début avril

  • Brocoli
  • Persil
  • Anis
  • Asperge
  • Camomille
  • Rhubarbe

Mi à fin avril

  • Melon d’eau
  • Chou-fleur
  • Concombre
  • Laitue
  • Basilic
  • Origan
  • Chou de Bruxelles
  • Bette à carde

semis printemps mars jardin interieur potager legumes jardiner
Source

Évidemment, ce sont des périodes approximatives, car le délai requis pour la maturation des plants à l’intérieur dépend de la date de dernier gel de votre région. Retenez simplement qu’il est préférable de semer trop tard que de le faire trop tôt! Pour plus de précisions, consultez le sachet des graines que vous avez acheté ou le site du jardinier paresseux, où vous trouverez le nombre de semaines de culture intérieure recommandé pour chaque plante.

  1. Semez vos graines

Vos pousses auront besoin de beaucoup d’amour… et d’un bon terreau, préférablement à base de vermiculite et de mousse de tourbe. Vous trouverez des mélanges de terre spécialement pour semis dans les centres jardin. N’oubliez pas d’humidifier le terreau avant d’en faire le petit nid douillet de vos futures pousses.

Donnez un coup de pouce à la planète en semant vos graines dans des contenants recyclés : coquilles ou cartons d’œufs, petits pots de yogourt, barquettes de champignons, de framboises, de bleuets ou de fraises… L’essentiel est de vous assurer que les contenants sont complètement propres et que des trous à leur base permettent un bon drainage.

semis potager interieur printemps mars semences
Source

  1. Aménagez et entretenez votre potager d’intérieur

Du jardin suspendu à l’escabeau de verdure, en passant par l’étagère-potager, les idées ne manquent pas pour égayer votre décor avec vos semis, surtout si vous avez l’habitude de surfer sur Pinterest. Laissez aller votre créativité pour rendre l’expérience aussi belle qu’agréable!

semis idees originale semences potager interieur
Source

Pour germer, les graines ont besoin d’une humidité constante et d’une température chaude, d’environ 21 degrés. Recouvrez le contenant dans lequel elles sont semées d’un couvercle ou d’un sac de plastique afin d’y enfermer l’humidité. Attention aux bords de fenêtre à cette étape : un soleil trop direct risquerait de faire surchauffer les graines et de les faire mourir.

Lorsque de frêles plantules apparaissent, retirez le couvercle ou le sac de plastique et laissez-les respirer à l’air libre. Cette étape est cruciale : elles auront besoin d’humidité, d’une température plus modérée (environ 18 degrés le jour et 15 degrés la nuit), mais surtout d’une lumière abondante. C’est maintenant qu’une séance de bronzage s’impose; assurez-vous de donner à vos plants une place de choix au bord de la fenêtre.

  1. Repiquez vos plants

Petits plants deviendront grands… et auront besoin de s’étirer un peu les racines! Si vous voyez qu’ils commencent à être à l’étroit, repiquez-les dans un contenant un peu plus grand. Dès que le dernier gel sera passé (vers fin mai, début juin), vous pourrez les transplanter à l’extérieur. Cette étape doit toutefois se faire tout en douceur!

Comme vos semis n’ont jamais vu l’ombre d’un rayon ultraviolet, ils risquent d’être sensibles aux brûlures. Avant de les mettre en terre, acclimatez-les en les plaçant dehors pendant la journée en augmentant progressivement l’exposition : à l’ombre pendant quelques jours, à la mi-ombre pendant quelques jours encore, puis en plein soleil. Ils seront alors fin prêts pour leur voyage vers leur nouveau foyer, soit des bacs, vos plates-bandes ou votre potager.

Bon jardinage!

jardiner bacs jardin potager
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de