Menu

Le problème ce n’est pas toi, c’est le jeans

Prendre à la gorge la forme de tes cuisses et te fâcher contre ta taille, lever la main sur la longueur de tes jambes et insulter ton ventre. Empoignade sévère et lutte violente qui mènent inévitablement à l’abandon. Il a été conçu pour te servir et il l’a finalement emporté sur toi. Ironique cette mutinerie du denim sur le corps humain et la façon dont peu de femmes réalisent que le problème ce n’est pas elles, c’est le jeans.

J’ai évité de porter des jeans pendant plusieurs années. À défaut d’en avoir une paire qui aurait su atténuer ma frustration face à la taille basse skinny 100 % coton qui étouffait mes mollets, le seul jeans que je possédais faisait de moi un burrito pas cute pantoute, un burrito que je portais donc en derniers recours. La taille étant trop basse pour ma morphologie, la jambe n’allait avec aucune de mes chaussures, il y avait une étiquette de cuir à l’arrière dont la couture m’irritait la peau, me pencher pour ramasser quelque chose était quasi-impossible… Querelle inévitable.

C’est possible!

Tout d’abord, le pantalon de denim c’est tout un art! Je conseille donc fortement de s’y intéresser sérieusement plutôt que d’en consommer aveuglément. Les jeans se distinguent principalement par leur coupe, composition et qualité. En travaillant plusieurs années pour la Boutique Séraphin, j’ai réalisé à quel point les subtilités d’un pantalon en jean font toute la différence et le nombre incroyable de femmes qui sont convaincues qu’aucun jeans ne peut leur faire. ET POURTANT! Il faut d’abord trouver la coupe qui convient à notre corps et non s’acheter un jeans dans le but d’éventuellement changer son corps pour… NON! Un jeans pour toi qui aura une composition adaptée à tes besoins et qui sera de qualité. Débourser pour la durabilité, la valeur et la fabrication d’un produit plutôt que pour se sentir comme un burrito… Essayer des jeans dans une boutique spécialisée, se faire conseiller adéquatement, trouver le jeans de ses rêves, amen.

Voici donc mes coups de cœur de coupe et de compagnie de jeans qui, je l’espère, sauront en inspirer quelques-unes à enterrer la hache de guerre du denim :

  1. Yoga Jeans

Cette compagnie porte bien son nom. Si tu n’es pas déjà une adepte du yoga, posséder une paire de Yoga Jeans te donnera l’envie de te mettre en guerrier 2 pendant que tu attends l’autobus. Se pencher devient ici ridiculement agréable et danser en jeans n’aura jamais été aussi facile. En plus d’avoir un bel éventail de coupes, Yoga Jeans propose souvent des denims de couleurs! Composition ultraconfortable, coupes adaptées au corps des femmes, ces jeans n’agrandissent presque pas aux premiers lavages, résistant au temps et à l’usure… le tout fait à Saint-Côme Linière au Québec. Oui oui, des jeans parfaits de chez nous!


Source

  1. Levi’s

Levi’s compagnie pionnière du denim depuis 1853, c’est comme la vielle affaire qui est la nouvelle affaire. C’est la mode et c’est vintage en même temps, tu peux t’acheter une nouvelle coupe ou celle que ton père porte depuis 20 ans. Proposant encore certains denims dit « traditionnels » avec un pourcentage de fibre synthétique très bas, des coupes renouvelées et emblématiques à la fois, Levi’s c’est un peu l’âme du jeans. Je ne pourrais pas vivre sans la coupe 730 (taille très haute, jambe skinny ) et le 721 (taille haute, jambe skinny). Aussi la fameuse coupe boyfriend 501 est un incontournable.


Source 

  1. Mavi

Fait en Turquie dans des conditions de travail éthiques et exemplaires, Mavi a aussi un grand choix de coupes à son actif. En plus d’offrir le même modèle dans plusieurs denims, des longueurs de jambes permettent d’avoir un jeans de la bonne longueur. Fort agréable de ne pas avoir à couper son jeans ou encore de pouvoir se le procurer en 36″ de long. Du choix de longueurs et de tailles, C’EST OUI!  Les coupes Cindy (Mom jeans), Adrianna (taille haute, jambe skinny) et Kendra (taille haute, jambe droite) sont définitivement mes coups de cœur!

P.S. : Les coupes pour homme de Mavi sont tout aussi parfaites!


Source

N’est-ce donc pas ironique cette barbarie du denim envers le corps humain et la façon dont peu de femmes réalisent que la solution réside dans le bon jeans. Pourquoi s’éviter ou se détester quand on est fait pour s’entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre