Menu

Ne te force pas à te dépêcher

Y’a rien qui t’oblige à te dépêcher de te setter au plus vite dans la vie. 

Pour être franche, je ne comprends pas cet empressement qui vient avec la fin du secondaire et avec la majorité : cette envie quasi-vitale de se trouver rapidement un partenaire de vie, de commencer et de finir le Cégep rapido presto, de performer à l’université pis ensuite le mariage, la maison, le bébé et le chien. Comme si cette recette-là, c’était la recette du bonheur. 

Dans cette recette-là, aucun ingrédient ne spécifie l’indécision et les doutes. Tout doit avoir été réfléchi et calculé, alors qu’entre toi pis moi, on sait que la vie n’est pas comme ça. C’est ben correct si tu ne sais pas ce que tu veux faire dans la vie, si tu ne sais pas exactement quoi faire à l’école pis après l’école ou alors si tu préfères suivre le programme célibat – chat – 1 ½, au lieu de copain – bébé – condo. 

Tes proches n’ont pas raison de dire que tu manques d’ambition alors que tu erres seulement dans l’indécision. Il y en a qui ont ce qu’ils veulent d’écrit dans le ciel, mais ce n’est pas le cas de tous. Tu n’as pas à te forcer à faire comme tout le monde; un jour tu trouveras ce qui t’anime.  

Rien ne te force à t’inscrire au Cégep ou à l’université si tu ne sais pas quoi faire et où aller. On dit que parfois l’idée vient en s’inscrivant, un peu comme l’appétit qui vient en mangeant, mais parfois, ce n’est pas le cas. Rien ne t’empêche de travailler un peu avant, de voyager, de faire une introspection sur tes envies et tes désirs, pis d’essayer de t’allumer toi-même, de t’appréhender et de te connaître mieux.  

La vie est trop courte pour regretter de mauvais choix pis perdre son temps à se forcer à faire des choses qui nous ne tentent pas, et ça, ça en fait partie. 

 

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre