Menu

Ode aux mots

Les mots ont une capacité infinie et ça, je trouve que c’est réellement fascinant. Quand on prend le temps de s’arrêter, ça laisse place à une belle réflexion.

Il y a ces mots qui font du bien; ceux qu’on a besoin d’entendre. Ces mots réconfortants qui pour l’instant d’un moment, nous font sentir important dans la vie d’un autre être humain.

Il y a ceux qui au contraire, nous font du mal; ceux qui marquent nos cœurs à long terme, voire même à tout jamais. Ces mots qui peuvent nous détruire; nous séparer. On voudrait les oublier, mais c’est presque assuré qu’ils se « repointeront » le bout du nez au fil des années.

Un seul mot peut avoir la capacité d’unir, en une fraction de seconde, des centaines de gens, et ce même mot, pour d’autres personnes, peut être une réelle descente en enfer. Les mots ont forgé qui nous sommes. Malheureusement, on ne peut rien y faire.

Il y a aussi ces mots qui en disent trop et même, ceux qui malgré nous, peuvent se transformer en maux.

Il y a ceux qui prennent un énorme bagage de courage pour être partagés et qui malgré toute la délicatesse dont on voudrait user, risquent d’exploser au visage des gens qu’on aime.

Il y a aussi ceux qu’on espère; qu’on va attendre toute notre vie et qui au final, ne seront peut-être jamais dits. Ce sont ces mots qui sont maîtres de nos mille et un scénarios.

Toujours dans le même ordre d’idées, il y a ceux qui, malheureusement, restent prisonniers de nos pensées par peur de blesser notre famille, nos amis ou notre douce moitié. Au fond, bien que ce ne soit pas toujours la méthode à prioriser, il faut se rendre à l’évidence, on essaie simplement de se protéger.

Et malgré toutes ces jolies subtilités, il faut aussi savoir qu’il y a des moments dans notre vie où nos émotions seront vécues et partagées bien au-delà des mots.

Finalement, il y a une beauté et une fragilité dans chacun des mots et gestes qu’on utilise dans une journée. La langue française, aussi compliquée qu’elle soit avec ses innombrables exceptions grammaticales, a beaucoup à offrir; beaucoup à donner. Pouvoir s’exprimer librement, c’est sacré.

Que ce soit un « je t’aime », un « je pense à toi », un « je regrette », un « merci » ou autre chose, dites ce que vous avez à dire pendant que vous en avez la chance.

Chaque mot compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre