Menu

Spleen de papier Kraft

Tu t’élances vers moi;
L’excessivité domine tes mouvements;
Chacune de tes enjambées semble démesurée.

La contorsion disloquée de ton emportement.

Submerger d’un flot contradictoire;
Zone littorale d’émotivité;
Estuaire sensible aux zones de tempêtes.

J’appréhende tes propos.

Les points débordant de mots;
L’opinion ferme;
Tu n’es que conviction.

J’agis sous l’impulsion;
Je freine ta prestation;
Déposant un doigt sur ta bouche;

Dans l’espoir que tu ravales ta locution imminente.

Tu me regardes perplexe;
Ce geste ne faisait pas partie du script.

Celui de notre rupture;
Que tu m’as transmis par mail;
Après maintes relectures.

Faut dire que je ne l’ai pas lu;
Faute de temps.

C’est que j’ai un horaire chargé depuis ton départ;
Entre battre le record de la plus grande mangeuse de cacao;
Et réactualiser ma boîte courriel de peur que tu m’écrives que tu regrettes ton choix…

Dans la concrétisation de cette éventualité;
Je devrais jeter mes 15 boîtes de papiers mouchoirs;
Achetées en gros chez Costco;
Ce serait du beau gâchis, penses-y.

Cela m’angoisserait.
Tu connais mon rapport à l’écologie.

L’intensité te glisse des doigts;
Tu ne maîtrises plus le cours des évènements;
Contraint à l’improbable.

L’incontrôlable prévisibilité.

Tu scrutes mon regard;
À la recherche d’indices;
J’ai effacé les pistes.

Nous troquons nos possessions;
Une théière pour deux cuillères;
Deux sous-verres pour un recueil de Molière.

Je rendre chez moi;
Spleen de papier kraft plein les bras;
C’est lourd le chagrin.

Il fait nuit;
Je réactualise ma boîte réception;
Espace inoccupé;
Dépourvu de toute activité.

Je pense à toi avant de m’assoupir
J’ai dû acheter des bas pour mes pieds froids…
L’utilité de ta personne me manque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception site web - Effet Monstre