Menu

Face à mes valeurs

Chaque action entraîne une action, qui entraîne une réaction, qui entraîne une action, qui entraîne une réaction – une chaîne qui s’étend à l’infini, à un nombre de personnes beaucoup plus grand qu’en première considération ; une chaîne qui a, finalement, beaucoup plus d’impact qu’escompté, que souhaité, qu’évalué. Là où je veux en venir, c’est que, quand on prend des décisions, on est loin d’être les seuls touchés et qu’en considérant cette particularité, il devient difficile de prendre une décision qui ne sera pas biaisée et qui reflétera nos propres valeurs, sans se teinter de celles des autres ou, encore, sans être mise de côté aux détriments de certaines conséquences que pourraient avoir nos actions sur la vie des autres.

Évidemment, chaque décision que nous avons à prendre n’est pas l’objet de grands changements ou d’attention particulière. Certaines décisions se prennent facilement, naturellement, sans trop de tracas, alors que d’autres sont beaucoup plus difficiles à prendre, et que la réflexion est nécessaire et ardue. Quand le conflit entre nos valeurs, celles des autres partis, nos besoins actuels, et nos besoins futurs paraît énormes, c’est là qu’on se remet en question et qu’on doute de nous, d’où nous voulons aller. Et c’est dans ces moments-là que j’arrive à me sentir accomplie. Quand le stress de la décision est passé, que j’assume finalement ce choix, il n’y a aucun sentiment que je préfère.

Me tenir forte avec mes valeurs dans une situation où je les ai remises en question me donne l’impression d’avoir évolué, de ne plus être l’ado qui agirait contre ses valeurs pour être bien vue, de ne pas être l’adulte qui fera n’importe quoi pour un emploi, pour des privilèges ou pour tout autres circonstances. Rester fidèle à ce qui m’importe réellement, à ce en quoi je crois, en les personnes en qui j’ai confiance et en ce que je suis fondamentalement me procure un sentiment de bien-être et de fierté que j’ai longtemps sous-estimé.

Les examens de conscience devant lesquels je me retrouve me permettent de toujours évoluer en tant que personne, et de toujours faire face à l’envers de mes valeurs, confirmer la légitimité des miennes, les modifier, si le besoin se ressent, pour quelque chose de plus authentique, de plus fidèle à ce que je suis, à ce que je veux être.

Si ce que nous sommes est une chose, ce que nous voulons être, ce que nous aspirons à être est tout autre. C’est exactement le sentiment que je recherche : me sentir en paix avec ce que je veux être, en paix avec moi. Être authentique, conséquente de mes paroles et de mes actions. Vivre ce qui me fait sentir bien, vivre ce qui me rend fière de moi.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre