Menu

S’embraiser

Un regard furtif se transforme en quête
L’accord se scelle dans une flambée de
Ton approche subtile, douce, incertaine
Rencontre ma main qui cherche la tienne

Sans bruit ni mots
On se devine dans nos gestes presque immobiles
Nos respires lents et profonds
Contrastent avec les ardeurs cachées

Une force brute nous attire l’une contre l’autre
Avec résistance, nous menons ce combat jouissif
Se chasser puis s’attirer sans cesse
Sachant honnêtement où se rendra ce jeu

Enfin! Ma joue frôle la tienne
Aux aguets, la poitrine rebondissant des échos
Je perçois ton bouquet d’épices et de délicatesse
Le creux de ton cou, ce jardin où mon souffle s’égare

À force de danser ton visage près du mien
La chaleur de ta bouche attrape la mienne
Inéluctablement, on répète cette caresse encore
Puis, un arrêt, où nos yeux confirment cette tension délicieuse

Lèvres étoffées s’enflammant de sang
Bouche passionnée qui murmure mon nom
Langue timide puis voleuse puis joueuse
Ce baiser tant attendu pousse presque à la folie

J’ai faim de toi, tu réponds à mon besoin
Tu m’invites à m’approcher, je t’accorde tout de moi
Variations, Adorations, Perpétrations, Passions
Respirations rapides, corps incendiés, on ne vit que dans ce présent

Les ondulations bouillantes de nos corps
Nos étreintes étouffantes
Nos mains fouilleuses
Ont presque d’innés leurs voyages mielleux

Les yeux clos mystifiant le rêve de la réalité
L’abandon absolu au service de nos envies
L’assouvissement de désirs fiévreux
Déjà dans la perspective d’un prochain rendez-vous charnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre