Menu

La perception des autres

Je me demande pourquoi les autres me regardent comme ils le font. Je souris trop? Je ne parle pas assez? Ce que je dis n’est pas convenable?

Je ne me tiens pas droite, ou je ne « fitte » pas dans le moule?

En fait, je ne saurai jamais comment les gens me perçoivent. Comment je suis dans un autre œil. Comment mon sourire peut paraître terne, ou trop étincelant. Quand je travaille comme une acharnée, alors que pour quelqu’un d’autre je suis lâche. L’impression que je fais aux gens peut être l’absolu contraire de qui je suis. Mais les gens s’arrêteront à leurs propres pensées, sans aller plus loin, je serai étiquetée.

Je ne verrai jamais la personne que je suis pour les autres, mon timbre de voix dans une autre oreille. Je ne saurai pas à quoi pensait la dame qui m’a regardée de haut en bas, elle me trouve ronde, mal habillée, trop mince, trop chic?

Je serai jamais assez et toujours trop de toute façon. Même si vous prenez de votre précieux temps pour m’analyser de votre œil de lynx. Même si je vois ta tête me sculpter de haut en bas. Même si j’ai pris une heure ce matin pour me maquiller, me coiffer et m’habiller. Il y aura toujours un petit quelque chose qui ne plaira pas.

Qui accrochera quelqu’un.

Qui déplaira.

Que ces gens, à l’esprit coincé, que ces gens qui n’aiment pas, que ces gens qui chuchoteront sur moi, qu’ils restent où ils sont.

Sur une autre planète que la mienne.

Je resterai moi-même et pour moi-même. Dans mon excessivité et mon minimalisme, dans mon sourire, dans ma posture. Dans mes paroles, dans mes idées. Dans ce que je porte, dans ce que je suis.

Faire taire la voix qui se demande comment paraître.

Savoir comment être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de