Menu

Lettre à Montréal

Bonjour toi,

J’ai écrit cette lettre pour toi, Montréal, pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour une petite fille de la campagne comme moi. J’avais envie de te dire merci pour toutes les merveilleuses opportunités que tu as su mettre sur mon passage, pour toutes les personnes formidables que tu as mises sur ma route et pour tous les endroits inusités que tu m’as fait découvrir. En arrivant ici, il y a quelques années, je marchais chaque matin devant le stade olympique en pensant à la grande chance que j’avais de pouvoir te découvrir. Jamais je n’aurais cru que tu aurais su m’apporter à ce point.

Par-dessous tout, merci d’avoir fait de moi la jeune adulte que je suis aujourd’hui. Une personne avec des défauts de tous côtés, mais avec une ouverture d’esprit sans pareille et avec un esprit contestataire et critique beaucoup plus développé. Je te dois une grande partie de ce que je suis, et, si on me le demande, je suis Montréalaise. Durant les 5 années où j’ai vécu dans tes quartiers, j’ai rencontré des gens qui ont su changer ma vie, et sans toi, ma ville adorée, je ne serais peut-être jamais devenu végane, féministe ou même blogueuse. Merci d’inspirer les gens à développer leur potentiel et leurs qualités.

Montréal, crois-moi, tu es l’une des villes les plus ouvertes d’esprit qu’il m’ait été donné de voir. Tu rayonnes de par ta diversité et de par ton originalité. Les gens, ici, ont la possibilité de devenir ce qu’ils veulent, parce que peu importe ou ils iront, il y aura toujours un endroit pour eux, et ce, même pour les plus marginaux.

Et j’ai trouvé, ici, des gens qui me ressemblent, des gens qui m’ont inspirée profondément chaque jour alors que, là où je vivais avant, j’avais de la difficulté à trouver ceux qui me correspondaient. Merci d’avoir mis sur mon chemin des gens avec des styles vestimentaires incroyables, des activistes militants purs et durs, des artistes pas gênés et des gens de partout à travers le monde qui ont tous su m’apporter bonheur et connaissances.

J’ai vécu des milliers de choses en habitant ici, j’ai logé dans un appartement ou il faisait 5 l’hiver, croisé des millions de gens spéciaux en rentrant du bar le soir, vécu plus de pannes de métro que je n’ai de doigts et d’orteils. J’ai vu de nombreux itinérants et j’ai été prise dans le trafic jusqu’à en faire plusieurs crises de panique. Mais malgré tout, tu restes l’une des plus belles villes.

Merci d’être aussi belle, merci d’être allumée et en constant mouvement, mais, par-dessous tout, merci de laisser les gens être et devenir ce qu’ils veulent. Merci de m’avoir accueillie il y a cinq ans!

Crédit photo de couverture: Jeff Dez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre