Menu

5 choses à savoir si tu envisages de visiter Cuba avec ton sac à dos

À l’été 2016, mon amie et moi avons décidé de nous lancer dans le projet de visiter Cuba avec nos sacs à dos. Plusieurs personnes de nos entourages étaient surprises, car ce n’est définitivement pas la plus commune des destinations chez les backpackers. Nous sommes parties un mois au total et je dois dire que nous avons fait un tour de l’île assez complet pour le temps que nous avions.

Ayant déjà fait quelques voyages du même genre sur d’autres continents (l’Asie et l’Europe), j’avais de quoi comparer. Sans hésitation, je dirais que Cuba est l’endroit où je me suis sentie la plus dépaysée. Selon moi, c’est un voyage qui n’est pas nécessairement facile, dépendamment de tes objectifs, mais c’est assurément un voyage très riche culturellement parlant.

Voici donc 5 choses que tu dois savoir :

1. Les transports en commun ou autres

Tu peux te déplacer relativement facilement, et ce, un peu partout sur l’île. Il y a beaucoup de taxis dans la plupart des villes, mais ce n’est définitivement pas le moyen le plus économique. Ça peut dépanner, mais comme les chauffeurs savent que nous sommes des touristes, il y a de bonnes chances qu’on te charge le triple ou le quadruple de ce que ça devrait réellement te coûter.

Il y a aussi des autobus voyageurs qui voyagent de plus longues distances et c’est grâce à ceux-ci que tu pourras avoir une bonne vue d’ensemble de l’Île de Cuba. La qualité de ces autobus était bien au-delà de mes attentes. Il y avait l’air climatisé, c’était relativement propre et les sièges étaient assez confortables. Pour ce qui est des toilettes, le bus arrête toutes les 2-3 heures dans un petit marché ou autre. Ce n’est pas le luxe, mais ça va. Si t’es comme moi et que les habitudes de camping sauvage c’est pas trop ton truc, traîne ton papier de toilette!

Finalement, une fois dans une ville ou dans un village, si tu aimes marcher, tu seras comblé!

 2. Les hébergements

Si tu voyages avec ton sac à dos, je présume que les gros hôtels tout inclus ne figurent pas sur ta liste de choix. Ce n’était pas sur la nôtre non plus, alors malheureusement, je ne saurais pas te donner les prix par nuit pour une chambre, mais je suis à peu près certaine que c’est possible de louer à la nuit. Ceci dit, tu dois savoir qu’il n’y a pas d’auberges de jeunesse. La meilleure solution est donc la « casa particular ». Tu peux réserver en ligne en te créant un compte ICI. Tu ne dois pas être trop pressé, car de façon générale, les gens n’ont pas accès à internet dans leur maison. Il y a donc souvent un délai dans les communications. Ça m’amène à mon prochain point, le wifi.

3. Le wifi

Dans chaque ville, il y a un parc extérieur où tu peux avoir accès au wifi et ce n’est pas gratuit. Tu dois acheter une carte de minutes dans un centre Telepunto. Il y a aussi beaucoup de cubains qui essaieront de t’en vendre sur place. Tu ne devrais pas payer plus cher que 5$/l’heure et assure-toi que si tu achètes une carte dans la rue, ce soit un code valide. N’aie pas trop d’attentes envers la connexion internet, car plus souvent qu’autrement, avec le rassemblement de personnes au parc, c’est plus que lent.

4. La nourriture

Ce serait de te mentir de te dire que tu vas manger de la grande gastronomie, mais il y a quand même moyen de bien manger et évidemment, à petits prix. Si tu dors dans une « casa particular », la famille t’offrira probablement le déjeuner et elle va souvent t’offrir de te faire un gros souper pour environ 8-10$/personne. Sinon, il y a toujours quelques restaurants de rue que tu peux essayer, mais dans les deux cas, essaie de choisir judicieusement. Pour ma part, j’ai été beaucoup malade, parce qu’il faut se dire les vraies choses, les règles d’hygiène en général ne sont pas les mêmes que chez nous. Ça fait partie de la « game »!

 5. Mes coups de coeur

Je n’entrerai pas dans les détails, mais si tu as des conseils à me demander, ce sera un plaisir. Pour ma part, je suis tombée en amour avec la petite ville de Trinidad pour tout ce qu’elle est. C’est touristique par moment; pas autant que Varadero quand même, mais vraiment, c’est de toute beauté. Vinales est aussi un de mes coups de coeur. Tu peux faire des randonnées et des activités de plein-air qui ne seraient pas nécessairement possibles ailleurs sur l’île. Les paysages sont juste WOW.

Bref, si tu as envie de faire un voyage hors du commun avec ton sac à dos, Cuba est une destination qui mérite une visite autre que dans un tout inclus. Si t’es game, c’est vraiment un saut dans le vide dans une tout autre culture. Je t’encourage à le faire prochainement, car avec les enjeux politiques auxquels la société fait face, on ne sait jamais quand Cuba pourrait perdre de son authenticité.

Si tu as l’âme voyageuse, je le sais que tu pourras pas dire non à ça. Bon voyage!

 

One thought on “5 choses à savoir si tu envisages de visiter Cuba avec ton sac à dos

  1. Hello!
    Juste une petite actualisation : aujourd’hui, on trouve quelques auberges de jeunees à Cuba! Avec des amis, on en a ouvert une à La Havane. Moi je suis française, eux sont cubains, mais nous sommes tous francophones, si vous voulez nous rendre visite nous serons ravis de vous accueillir! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre