Menu

La grossesse, c’est bien beau… mais pas que : top 5 d’affaires de bedaine plates

Disclaimer : J’ai une chance immense d’avoir la possibilité physique, émotive et financière d’accueillir un petit bébé dans ma vie. Le simple fait de l’attendre fait partie des plus grande joies que j’ai eu la chance de vivre. Cet article n’est qu’un clin d’œil humoristique à certains désagréments auxquels j’ai fait face ces derniers mois. 😉

La dernière fois que mon corps, mon humeur, mes hormones et mon cercle social ont autant changé, je commençais à avoir des seins et du poil. Je savais que j’allais prendre du poids, que ça se pouvait que j’aie des goûts louches et toujours envie de pipi, mais il y a des choses auxquelles je n’étais pas préparée… du tout.

Les commentaires sur mon apparence physique. Pour vrai, entre matante Johanne qui te dit qu’à voir la grosseur de tes fesses, c’est sûr que tu vas avoir une fille, et ta collègue Martine qui te dit qu’à six mois, elle avait même pas ta bedaine de trois alors qu’elle attendait des jumeaux, il y a de quoi complexer comme il faut. T’as pas besoin de ça.

grossesse top 5

Les histoires d’horreur. J’avais pas tant besoin de savoir que ta cousine a déchiré tellement fort que plus personne savait ce qui était quoi après qu’elle ait expulsé. Dans mon imaginaire, c’était même pas une possibilité. Maintenant, ça me traverse l’esprit chaque fois que je pense à mon accouchement. Thanks.

Le taponnage. Être enceinte, c’est avoir un ventre qui passe de partie moyen intime à propriété publique. Trouves-tu ça le fun toi, dans ton quotidien, un(e) inconnu(e) ou un(e) collègue qui te flatte le ventre en mouvements circulaires en te regardant dans les yeux pis en souriant? Moi, non. Je trouve ça creepy mais j’endure, crispée, pour pas passer pour une pas fine.

grossesse top 5

Tout passe sur le dos des hormones. De la même façon que je trouve vraiment pas ça approprié de dire à une fille qu’elle est hystérique parce qu’elle a ses règles, je trouve ça vraiment rushant de me faire dire que « c’est les hormones » chaque fois que j’exprime autre chose que de la béatitude (même si des fois, c’est un peu vrai). T’sais, 9 mois de bonne humeur constante, ça se peut pas tellement.

Les papas rabat-joie. Mon copain aussi va avoir un bébé pour la première fois et il vit suffisamment de stress avec le fait de pas avoir de contrôle sur la situation. Les commentaires comme « Ta vie est finie », « Dis adieu à ta vie sexuelle » ou qui insinuent que ton bébé va scrapper le corps de ta blonde, ça en dit pas mal plus sur ta personnalité et tes valeurs que sur les réalités de la vie de famille. #unvraibonchumdegars

Pour finir, je te donne pas de conseil. Tout le monde va vouloir te donner son avis à deux cennes, pis ça aussi, ça gosse un peu. Bonne poussée de bedaine.

Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de