Menu

Je lève mon verre aux bons gars

Aujourd’hui, j’écris pour vous les gars; les bons gars. Si je n’étais pas objective, je vous parlerais de mon père et de mon beau-père; les hommes de ma vie, de mes cousins, mes amis et de tous ces garçons qui ont une place de choix dans mon cœur.

Par contre, pour bien des raisons, je vais aussi m’adresser aux autres bons gars. Ceux que j’ai connus, ceux que je connais et même, ceux que je ne connais pas. Trop souvent, vous êtes victimes de généralisation hâtive. On dit que vous êtes tous pareils et vous portez rapidement l’étiquette de fuckboy avant même d’avoir pu dire quoi que ce soit pour votre défense.

Moi la première, j’ai été une de celle qui, à un moment ou à un autre, vous ai tous mis dans le même bateau. Je ne voulais plus rien savoir des garçons, vous étiez tous des cons.

Tout ça, parce que dans le passé, j’ai été écorchée. Évidemment le temps arrange les choses et mon cœur s’est calmé.

Bien que ça ne changera pas le monde, voici ce que je voudrais vous dire :

Merci aux gars qui font réellement des efforts pour être une bonne personne.

Merci aux gars qui sont vrais et honnêtes.

Merci aux gars qui sont prêts à faire des compromis en amour et en amitié.

Merci aux gars qui feraient n’importe quoi pour conquérir le coeur de LA bonne fille.

Merci aux gars qui ont envie de prendre leur temps.

Merci aux gars qui sont fidèles depuis le premier jour et pour toujours.

Merci aux gars qui savent nous écouter et nous réconforter à n’importe quel moment de la journée.

Merci aux gars qui en valent vraiment la peine.

Merci aux gars qui malheureusement, trop souvent, se font «friendzoner» ou passent simplement inaperçus.

La liste pourrait être longue encore, mais on ne vous le dit pas assez souvent. Merci pour tout.

Je vous le dis et je suis certaine que je ne suis pas la seule à le penser, je suis désolée. Vous méritez beaucoup mieux et je sais que certains d’entre vous ont aussi été brisés dans le passé et ça, nous aussi, les filles, on devrait le considérer.

Sur environ 7 milliards d’humains, je suis plus que convaincue que des bons gars, il y en a par centaines de milliers et même plus que pas assez. Vous attendez encore peut-être qu’on vous remarque, mais tout est une question de temps; il faut savoir être patient. Surtout, ne changez rien de ce que vous êtes. Les bad boys c’est clairement overrated.

Je vis parfois dans un monde de licornes, mais là, je crois vraiment l’avoir trouvé mon bon gars à moi. Comme à tous les bons gars, je lui dois mille et une excuses. À chacun son passé, mais une chose est certaine, je ferai tout en mon possible pour être LA bonne fille qu’il aura envie d’aimer malgré…

À tous les bons gars de la terre, aujourd’hui et tous les jours, je vous lève mon verre!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de