Menu

« Pêche blanche » sur le Saguenay : une série de photos par Tristan Pereira

Tristan Pereira est un jeune photographe de 23 ans. Originaire de la région montagneuse des Pyrénées françaises, il séjourne actuellement à Québec.

Comme d’autres, les grands espaces du Québec lui ont insufflé un élan qu’il a su transformer en art. Lors d’une expédition dans les environs de la rivière Saguenay, Tristan a pris le temps de capturer les emblématiques cabanes de pêcheurs.

Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira Tristan Pereira

Emprisonnées dans la glace et entourées par les rives enneigées, ces cabanes abritent les valeureux pêcheurs d’hiver et les touristes curieux.

Au travers de sa lentille précise et de son regard toujours alerte, Tristan nous rapporte des symboles d’un environnement qui, au-delà de son hostilité apparente, est plein de vie, et plein de mystère.

Les couleurs de ces photographies nous immergent dans l’univers des camaïeux de gris, de blanc et de bleus à la fois solaires et glacés. Ses cadrages laissent la place au vent, à la brume épaisse des immenses étendues gelées de la rivière. On y sent une bienveillance et une volonté de partager des moments uniques où le silence et la patience règnent.

Formé par des séjours en montagne depuis son enfance, ce photographe aguerri n’a pas peur des conditions extrêmes. Armé de son appareil, de bonnes bottes et de ses intemporelles lunettes de soleil, Tristan nous dévoile une partie des traditions d’ici qui sont loin de se perdre. Sa série « Pêche Blanche » nous emmène loin hors de la ville, là où le rythme se ralentit, où les lèvres expirent à longueur d’hiver des vapeurs froides, mais où les yeux et les sourires sont aussi chauds que dans les tropiques.

Ces quelques photographies sont sans aucun doute des héritières de son goût prononcé pour les refuges solitaires, qu’il aime et continuera sûrement de photographier dans ses Pyrénées natales. Seules au milieu des plaines, des vallées ou des creux montagneux, ces habitations ou abris rustiques sont toîts de mille histoires et de mille nuits où les étoiles ne cessent jamais de briller. Merci à lui de leur rendre hommage à travers son art, à travers ses photographies intemporelles et sobres.

Vous pouvez voir ses projets ici et acquérir ses photographies juste là.

Tristan est sur les réseaux ! Suivez-le sur Facebook et sur Instagram pour voir ses actualités en un clic !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de