Menu

Je suis ambiguë

J’ai réalisé avec le temps, au fur et à mesure que j’apprends à me connaître et à découvrir qui je suis, que je suis plutôt ambiguë comme personne. Ben oui, ambiguë. Voire contradictoire. Mais pas dans un mauvais sens, dans un sens polyvalent je dirais. On dirait que, pour chaque aspect de ma personnalité, j’ai aussi son opposé. Comme si pour être complète, ma personnalité se dotait des deux côtés de la lune.

Je suis quelqu’un qui a besoin d’être entourée. Constamment. J’ai besoin d’être avec des gens, de communiquer, de partager. Mais je suis aussi celle qui a un besoin viscéral de se retrouver toute seule, dans sa solitude.

Je suis la première à sauter sur n’importe quelle occasion de m’impliquer à l’école, à vouloir me bâtir un horaire qui a peu de trous. Mais je suis aussi celle qui souhaite avoir des pauses et des moments pour prendre soin de moi et de mes proches.

J’aime plein de styles musicaux qui sont, disons-le, plus ou moins complémentaires. Je peux te fredonner Shine On You Crazy Diamond de Pink Floyd au grand complet – ou presque, elle est quand même longue – , mais je peux aussi te chanter la chanson la plus récente de Ariana Grande.

J’aime être mystérieuse, laisser place aux questionnements chez les gens. Mais j’aime aussi que tout soit clair et limpide, qu’on ne laisse place à aucun sous-entendu.

J’ai un fort côté artistique et créatif. J’adore créer, que ce soit de n’importe quelle manière imaginable. Mais j’ai aussi un esprit logique très développé. Je suis à la fois perdue dans mes pensées, mais très organisée au sein de celles-ci.

Je suis la première à prendre soin des autres : besoin d’un lift? Bien sûr. Besoin de ma farine? Avec plaisir. Besoin de te confier? Je suis toujours là. Mais j’ai aussi besoin, qu’à l’occasion, ce soit moi qu’on traite aux petits oignons.

Je peux te préparer le meilleur festin qu’il t’a été donné de goûter. Je peux aussi te faire manger des ramens et des toasts au beurre, si c’est ce qui me tente.

Je peux être la pire tête de cochon au monde. T’obstiner, c’est peut-être ce qui me fera le plus plaisir dans ma journée parce que moi, je ne m’obstine pas; j’ai raison. Mais je trouve aussi que la vie est trop courte pour s’attarder à des détails niaiseux et que convaincre quelqu’un qui n’entend pas, ça ne sert à rien.

Je suis le genre à baver devant des scènes romantiques de film et lorsque mes amis me racontent des histoires trop cutes. Mais dès que mon chum essaie d’être romantique – soit parce que je lui demande d’être plus romantique, soit parce qu’il le fait lui-même – je ne peux m’empêcher de trouver ça quétaine et j’en ris, comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Finalement, j’estime que ces contradictions enrichissent ma personnalité et la rendent plutôt intéressante. J’imagine qu’elles la rendent attachante et unique. Je suis sûre que ce n’est pas seulement lié à mon signe astrologique, mais plutôt à toutes les personnes que j’ai côtoyées et qui m’ont inspirée à être une meilleure personne. Pour chaque partie de ma personnalité, quelqu’un a apporté une nuance. Une nuance qui me rend plutôt ambiguë au final.

Source de la couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre