Menu

Adopter le « slow-fashion »

Tu viens de lire le titre de mon article et tu te dis : « Mais c’est quoi, ça, la mode éthique? Ça mange quoi en hiver et ça fait quoi de ses journées de congé? » À ceci, je te répondrai que la mode éthique s’inspire en très grande partie du commerce équitable. Elle se soucie d’où et de comment le vêtement a été produit. La mode éthique englobe le mouvement du slow wear, de la mode écologique et de la mode durable et locale. Je te vois encore me dire : « Okay, Val, mais tout ça, ça veut dire quoi? » En bref, c’est simplement se soucier de la provenance de tes vêtements. Comment il a été fait, par qui, est-il dommageable pour l’environnement et sera-t-il durable ou réutilisable?

Pour ceux qui me connaissent, vous êtes au courant de ma grande passion pour la mode. Durant les dernières années, j’ai été complètement outrée de comprendre et de voir les pratiques des entreprises dans le domaine. Mauvaises conditions de travail pour les employés, utilisation de produits toxiques, maltraitance animale, pollution à grande échelle… Sans m’en apercevoir, avec ma passion et mes achats incessants, je contribuais à un système qui est à l’encontre de mes valeurs. J’ai donc décidé de limiter mes dépenses en matière de vêtements et d’amorcer un changement vers la mode éthique. Voici donc les 5 trucs qui m’ont aidée à garder un style « on point » tout en n’encourageant pas le fast-fashion.

1- Magasiner dans des friperies

Magasiner dans une friperie, ça permet à l’acheteur de trouver des pièces uniques qui ne se retrouveront nulle part ailleurs. En plus de te garantir un style bien à toi, tu redonnes une seconde vie à des tissus qui en ont bien besoin. Cherche comme il le faut et tu trouveras des trésors insoupçonnés dans ces endroits, je te le garantis.

2- Acheter moins, mais de meilleure qualité

C’est bien connu, limiter ses achats à ce dont on a vraiment besoin aide grandement. Mon conseil, opte pour des vêtements qui ne seront pas passés de mode dans la prochaine seconde et assure-toi de payer pour des vêtements de qualité. Parfois, investir un peu plus sur le moment nous permet d’économiser, car nos vêtements perdureront dans le temps.

3- Organiser des échanges de vêtements

Avec mes amies, on doit organiser des événements de ce genre aux 3 ou 4 mois. Le principe est simple : durant une soirée arrosée de vin où les gossips, les histoires et les péripéties coulent à flots, on apporte les vêtements que l’on ne porte plus et on se les échange. De cette façon, tu t’assures d’un roulement dans ta garde-robe et tu ne te lasses pas de ce que tu possèdes.

4- Ne pas céder à tout les nouvelles tendances

AH! je le sais, c’est incroyablement dur. À chaque nouvelle tendance, j’ai envie de courir dans les magasins pour me procurer les nouveaux morceaux du moment. Ce qui est mal là-dedans, c’est qu’une tendance passe souvent rapidement et, après quelques mois, posséder un morceau ne sert plus à rien.  On a donc gaspillé des efforts et de l’argent. Garde en tête qu’acheter des classiques qui ne se démodent pas reste toujours la meilleure option.

5- Prioriser les compagnies québécoises

Des entreprises comme MATT & NAT, Mimi & August, Unicorn’s Couture ont su gagner mon cœur. N’hésite pas à prioriser les boutiques qui privilégient la mode éthique dans la mise en œuvre de leur mission et de leurs pratiques. De nombreuses options s’offrent à toi sur le web et en magasin, suffit de bien s’informer.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de