Menu

Mon amour, ma solitude

Lonely is her favorite place to be

Ces paroles m’ont rentré d’dans comme un coup de poing dans le ventre. Je m’attendais pas à plonger dans ma tête en écoutant Spotify un samedi soir en faisant le ménage.

En pratique, je ne suis pas seule. J’ai une famille et des ami·e·s formidables. J’ai une job qui prend pas mal de mon temps et des projets de toutes sortes. En théorie, je le suis. Et je n’ai aucun problème avec ça. Au contraire, j’apprécie être seule; avoir mon horaire, mes décisions, mes choix, mon temps.

Mais je dois dire que ça me fait aussi un peu peur des fois. J’ai peur que mon amour de la solitude (que le fait que je préfère être seule chez moi pratiquement tous les samedis plutôt que de sortir ou de voir qui que ce soit) me rende incompatible avec la vie que j’envisage dans le futur. Que ma négligence d’aujourd’hui envers mes relations interpersonnelles fasse de moi une personne isolée plus tard!

J’aime être seule. J’aime à penser que c’est parce que je suis capable d’apprécier la personne que je suis. Après tout, c’est une bonne chose que je n’aie besoin de personne pour être satisfaite; que je sois indépendante de tout.

solitude
Source

Mais est-ce que ce sera toujours le cas? Est-ce qu’un jour je ne voudrai pas plus que ce que j’ai là? Est-ce que je vais toujours me suffire? Un jour, je serai vraiment seule. Comme bien d’autres jours qui ont vu la fin d’un couple, un jour marquera la fin de mon histoire d’amour avec Solitude.

She told me she was falling,
I offered her my hand
But She only finds her comfort in not knowing
just how hard she’s gonna land

Si je perdure dans mes habitudes de vie solitaire, je vais peut-être jamais être capable de me permettre de vraiment être avec qui que ce soit. C’est une théorie terrifiante!

Il est temps de changer! Il est temps d’investir de mon temps pour les personnes qui comptent pour moi! D’initier des projets de sorties, de sortir de mon cocon. De m’occuper et d’alimenter les relations que j’ai déjà et d’en créer de nouvelles. Si je continue de me fermer à tout, je risque de ne plus savoir comment faire pour m’ouvrir à quoi que ce soit.

I told her she was special
She almost let me in
But she couldn’t bare the thought of digging up
the heart that she’s been burying

Je dois arrêter de me refermer sur moi-même, car quand bien même je prétends que ce n’est pas ce que je fais, lorsque je vais être réellement seule, je ne pourrai plus prétendre et je n’aurai personne d’autre à blâmer que moi et l’irrésistible solitude.

 

Paroles de chanson | Hollow par BELLE MT 

Photo de couverture © Ivan Karasev 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de