Menu

Apprendre une nouvelle langue; 5 trucs et astuces

Personnellement, j’ai une admiration infinie et un brin de jalousie pour les personnes qui parlent 5-6 langues.

Plus on vieillit, plus le défi d’apprendre une nouvelle langue est grand, et ce, pour bien des raisons que je peux vous épargner.

Cependant, c’est loin d’être impossible, mais il faut prendre le temps. La volonté c’est la clé.

Voici quelques trucs et astuces si tu ne sais pas trop par où commencer.

1. L’idéal, c’est l’immersion.

Voyage, voyage, voyage! Je l’admets, ça prend du temps et un minimum de budget, mais à mon avis, c’est la manière la plus rapide d’absorber un maximum d’informations, de nouveaux mots et de nouvelles expressions. Si tu fouilles sur Internet, il existe plusieurs organismes qui offrent des programmes d’immersion à l’étranger. Si ton budget en arrache un peu, AuPairWorld peut être une super aventure. Tu auras un emploi, tu visiteras un nouveau pays sur ta map du monde et en plus, tu seras en immersion totale dans la famille pour qui tu auras décidé de travailler. C’est ce qu’on appelle être efficace!

2. Duo Lingo

il y a environ un an, j’ai découvert ce site web, aussi disponible en application sur les tablettes et téléphones intelligents. Tu peux te créer un compte pour y apprendre pratiquement n’importe quelle langue. Je l’ai également utilisé avec mes élèves d’immersion française et j’ai trouvé que c’était très bien fait. Il faut être assidu, mais il y a réellement une possibilité de progresser rapidement!

3. Netflix

Ce n’est pas nouveau, lire et écouter des films ou séries en anglais, c’est très aidant. On peut y ajouter les sous-titres, ou pas, selon notre niveau de compréhension. Avec le temps, on devient de plus en plus à l’aise. C’est certain que si tu essaies d’apprendre le mandarin, ça risque d’être une autre ballgame.

4. Cours de groupe

Il existe différents cours de groupe selon tes besoins. Avant d’entrer au Cégep, j’avais suivi les Ateliers de Conversation Anglaise (ACA) à Place de la Cité. J’avais bien aimé le concept, puisque c’était davantage dirigé sur les discussions de groupe que sur de la théorie. Si tu fouilles sur le Web ou dans les dépliants des loisirs de ton quartier, il y aura possiblement différentes offres de cours d’espagnol ou autre. Il suffit de s’informer.

5. Guides de conversation

Si tu pars deux semaines en Espagne, on s’entend que tu n’as pas besoin d’être fluide en espagnol, mais c’est toujours plaisant d’être capable de se débrouiller. Il existe des guides de conversations avec les must de vocabulaire à savoir. J’aime beaucoup ceux de format voyage de Lonely Planet, mais il en existe de toutes sortes; c’est réellement une question de goût.

Finalement, on ne réinventera pas la roue. C’est simple, pour faire de nouveaux apprentissages, ça prend de la volonté, du temps et de la persévérance.

Quel que soit ton projet, bon succès!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre