Menu

Ces petits encouragements qui font la différence

Une claque dans le dos, même toute petite, ça fait toujours du bien. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, mais tout le monde carbure aux encouragements. Que ce soit au travail, à l’école, à la maison, dans le sport, en création ou dans la vie quotidienne, on a tous besoin de reconnaissance. Ça forge et ça alimente la confiance en soi. Et on le sait à quel point une bonne confiance en soi peut nous amener loin. À l’inverse, le manque de confiance peut nous empêcher d’avancer et nous fermer des portes.

Ce n’est pas tout le monde qui a la même confiance et on ne réagit pas tous de la même façon face à la critique. Il y a ceux qui foncent et il y a ceux qui se morfondent. Pour les gens de cette seconde catégorie, l’importance des petits encouragements est d’autant plus grande puisqu’une minuscule intervention de quelqu’un d’extérieur peut les propulser très loin.

Les professeurs jouent beaucoup le rôle de distribuer des mini-claques d’encouragement. À l’école, il est facile de s’imaginer qu’on a moins de talent que les autres. Le petit soutien que va offrir un.e enseignant.e aux élèves qui manquent de confiance en eux vaut de l’or et peut changer le cours des choses.

Au boulot, c’est la même chose. Si on connaît la valeur de notre travail, tant mieux. On peut passer des années à accomplir des tâches en sachant qu’elles sont bien faites, mais rien de tel que d’en avoir la confirmation par son patron. Surtout si cet encouragement provient d’un patron exigeant. En tant qu’employé.e, on peut être motivé.e à en faire plus, à proposer davantage d’idées, à s’investir auprès de l’entreprise, etc.

Dans la vie personnelle, les petits encouragements font aussi la différence. Avoir la reconnaissance de sa famille, de ses amis, ça aide à se sentir bien et à garder le cap dans les moments difficiles. La famille est un pilier de la confiance en soi, pas étonnant qu’on y cherche l’approbation de nos choix. Et ce n’est pas toujours évident de faire face à la critique de nos proches.

Évidemment, il faut garder en tête que la vie ne se résume pas à ce que les autres pensent de nous. La désapprobation des autres peut parfois avoir un effet positif et nous motiver à prouver qu’on a fait le bon choix. Il faut savoir prendre le bon et laisser le moins bon. Mais les encouragements, ça se prend dans n’importe quelle circonstance.

Et si on essayait à certains moments d’être cette personne qui encourage au lieu de juger, qui aide l’autre à aller plus loin, qu’est-ce qu’on en tirerait? Parce que donner est aussi gratifiant que recevoir.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2022. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre