Menu

S’initier à la politique en 3 étapes (presque) faciles

Cet été, vous verrez, tranquillement, les poteaux de partout au Québec se faire affubler d’affiches aux différentes couleurs présentant des hommes et des femmes en quête d’un siège à l’Assemblée nationale. Octobre 2018 approche à grands pas, et beaucoup de personnes ont de la difficulté à comprendre et à se retrouver dans l’actualité politique, augmentant ainsi leurs chances de voter de manière hasardeuse. Étant donné que le gouvernement gère nos taxes et impôts et décide de politiques qui, ultimement, auront un impact sur la vie de tous, nous avons la responsabilité de faire un choix éclairé et d’élire les meilleures personnes pour diriger le Québec. Pour ce faire, même si cela nécessite un certain effort intellectuel, nous n’aurons pas d’autre choix que de s’intéresser à la politique et de suivre ce qui se passe dans l’actualité. Pour vous aider dans vos démarches, je vous présente la « recette » qui a fait de moi une passionnée de la politique. J’espère vous donner le goût de vous y intéresser!

1. Réviser ses bases

Avant de se lancer à cœur joie dans une recherche effrénée d’information, il faut avant tout être en mesure de bien comprendre ce que vous lirez. Une petite révision de nos cours d’histoire et d’éducation à la citoyenneté s’impose, afin de mieux comprendre le système politique québécois et canadien. Je vous suggère particulièrement de réviser les différentes compétences de chacun des gouvernements, la séparation des pouvoirs (législatifs, exécutifs et judiciaires) et de réviser les faits historiques marquants.

2. S’informer

Une fois vos bases acquises, vous allez pouvoir commencer à vous informer. Idéalement, il faut être en mesure d’intégrer ce moment dans votre routine. Pour ma part, je lis le journal en déjeunant. Plusieurs personnes que je connais écoutent la radio avant d’aller au travail. C’est vraiment à vous de voir ce qui vous convient en fonction de votre style de vie.

Il faut également bien choisir ses sources et, si possible, les varier pour pouvoir bénéficier de points de vue différents. Afin d’éviter le plus possible le phénomène des fausses nouvelles, je vous conseille de faire un tour dans les médias traditionnels, comme la radio et les journaux écrits. Vous aurez alors un portrait beaucoup plus complet de l’actualité que sur les réseaux sociaux, en raison des algorithmes qui visent vos intérêts spécifiques.

Lorsque vous aurez en tête les différents faits concrets de l’actualité, vous serez alors plus apte à critiquer les différentes propositions des partis politiques. Je vous conseille d’ailleurs d’aller lire leurs programmes et leurs plateformes, qui sont disponibles sur internet.

3. S’interroger sur ses valeurs

En politique, il n’y a pas de vérité absolue. Une idée peut être géniale selon le point de vue d’un tel groupe de personnes, mais néfaste selon d’autres. Votre traitement de l’information va d’ailleurs être influencé par vos propres valeurs. C’est d’ailleurs ces dernières qui vont vous pousser vers un parti politique plutôt qu’un autre. Pour vous guider, interrogez-vous d’abord sur la question nationale. Êtes-vous en faveur de l’indépendance du Québec, de davantage d’autonomie provinciale ou du maintien de notre province dans le Canada? Ensuite, questionnez-vous sur l’axe gauche-droite. Voulez-vous que l’État investisse plus dans les programmes sociaux ou vous préférez que le gouvernement baisse vos taxes et impôts? Si vous avez de la difficulté à vous situer, ne vous découragez pas. C’est normal quand qu’on vient à peine à commencer à s’intéresser à la politique.

S’intéresser à la politique nécessite des efforts, mais en vaut ultimement la peine, car il s’agit d’un domaine passionnant, plein de surprises et de rebondissements. Je vous souhaite la meilleure des chances dans cette quête importante.

 

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de