Menu

5 objets auxquels tu peux dire « Adieu! »

Ah, le printemps. La saison où tout le monde sort lentement mais sûrement de son cocon, après s’y être caché pendant tout l’hiver. Comme pour n’importe qui, l’envie de faire le ménage, de remettre les pendules à l’heure et d’acheter des savons nettoyants aux odeurs d’été se fait de plus en plus urgente. Par contre, des fois, on n’a pas nécessairement envie de consacrer une fin de semaine au complet à se parfumer de Lysol au citron et à récurer le carrelage de la salle de bain à même la brosse à dents.

Parfois, on a envie de faire en sorte que notre ménage du printemps, il dure jusqu’à l’été. Certes, on ne se passera pas des virages de matelas et du lavage des fenêtres, mais peut-être serait-il possible de se passer de la partie où on catégorise toutes nos affaires, tiroir par tiroir, pièce par pièce, pour seulement les ranger ailleurs, jusqu’à l’année prochaine?

ménage printemps objets encombrants
Source

Voici 5 objets dont on peut tous se départir maintenant, pour faire alléger un peu le reste de nos printemps :

1. Les « cossins »

On a tous une partie de notre chez-nous qui sert à ranger les bébelles du quotidien, qu’on ne sait pas où mettre à part là. Il est temps de dire adieu à ce lieu d’objets inutiles. Les crayons, ça va dans un bureau, les menus de restos à pizza, ça se trouve en ligne, les élastiques en caoutchouc qu’on ne mettrait jamais dans nos cheveux mais qui sont bons pour attacher n’importe quoi d’autre, ça pète tout le temps, de toute façon. Pis en même temps, pour vrai, si on se servait vraiment de tout ça, qu’on en avait réellement besoin, on ne les rangerait pas dans les tiroirs avec tout le reste de nos affaires inintéressantes. Si l’objet était important, on lui aurait trouvé une vraie place, accessible, visible.

2. Les doubles

T’as deux t-shirts noirs identiques, ou très similaires? Ciao, bye à celui que tu mets juste quand l’autre est sale. Deux copies du même livre? Une bibliothèque serait heureuse d’héberger le roman qui « fitte » moins dans ton décor. Idem pour les ustensiles de cuisine, les brosses à cheveux, pis toutes les choses que tu gardes malgré le fait que tu possèdes un outil qui fait la même chose.

3. Les factures et la papeterie

Menus de restaurants? Regarde si le site du resto offre le menu en ligne, et si oui, au revoir! Les factures de tout genre, les chèques, les lettres, les documents importants, tu peux pour la plupart y avoir accès sur Internet. Il existe une panoplie d’applications de scanneurs qui prennent en photo vos documents papier et en font un dossier PDF que vous pouvez transférer sur un ordinateur, un mobile, un fichier sur Google Drive, etc. Fais un tour sur ton moteur de recherche, pis tu vas trouver quelque chose qui fait le travail à ton goût.

ménage printemps objets encombrants
Source

4. Les objets brisés

Les serviettes qui sentent mauvais et qui sèchent au travers de leurs trous, les ustensiles rouillés ou qui fonctionnent à moitié, les vêtements qu’on s’était promis de réparer sans même savoir comment s’y prendre, les crayons qui ne fonctionnent plus, les bas troués qu’on assemble avec les bas non-troués pour se donner l’illusion que tout va bien dans nos souliers; tout ça, ça doit partir! À quoi bon garder un objet qui ne remplit plus sa fonction adéquatement?

5. Les objets de notre « moi idéal »

J’sais pas toi, mais au fil du temps, on accumule des affaires qui comblent notre « moi idéal ». La machine à smoothies dont tu te sers juste dans le temps des Fêtes pour impressionner le monde, l’abonnement au yoga que tu n’as jamais annulé, même si t’as arrêté après deux mois, le kit complet d’aquarelle pour débutant que tu gardes dans ton garde-robe, dans l’espoir de devenir le Vincent Van Gogh de demain… tout ça, ce sont juste des objets qui ont pour seul objectif de te rappeler que tu n’es pas la personne idéale que tu voulais être, et que tu ne trouveras peut-être jamais le temps de le devenir. Si dans ta vie, au quotidien, tu ne trouves pas le temps de peindre ou de faire un smoothie, ce n’est pas grave. Tu fais de bonnes toasts au beurre de peanuts pis tu enflammes la scène au karaoké. Ce n’est peut-être pas ton toi idéal, mais c’est le toi que t’es, pis le toi que t’es, il est en masse.

Par Gabrielle Hurteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre