Menu

Choisir les friperies : 4 personnalités

Depuis quelques mois, j’ai développé une passion pour les friperies. Ici, je te présente quatre personnalités qui risquent fortement d’être comblées par les friperies, mais on pourrait aussi dire quatre raisons de les adopter. Bref, il y a de bonnes chances que tu te retrouves dans au moins l’une d’entre elles et peut-être plus. Pour ma part, je m’identifie aux quatre. De toute façon, entre nous, c’est clairement une excuse pour te parler de mes friperies chéries.

  1. L’Être au p’tit budget

Si tu as peu d’argent à investir dans les vêtements ou que, comme moi, tu es un(e) pauvre étudiant(e) aux études, les friperies sont probablement la solution numéro 1 à ton envie de nouveaux vêtements inassouvie. D’abord, il faut que tu choisisses une friperie qui corresponde à ton budget, parce que, parmi elles, il y a vraiment un éventail de choix. Souvent, les friperies plus coûteuses sont celles qui offrent le plus grand concentré de beaux morceaux, mais, avec un œil de lynx, n’importe quelle friperie peut faire. Je ne suis pas encore une grande connaisseuse, mais, en fouinant, tu peux facilement faire entre 50 % et 70 % d’économie sur un morceau. Aussi, j’entends souvent que pour trouver les plus bas prix, il faut viser les petites friperies. Sinon, ma vieille amie à moi, c’est Renaissance. Il se peut que sa superficie et son côté hétéroclite te fassent peur aux premiers abords, mais je te garantie qu’on y trouve son compte.

  1. Le/la Fashionista

On va se le dire, le fait de magasiner dans les friperies est aussi de plus en plus à la mode. On peut sans doute associer cela à l’importante place que prend le vintage dans la mode actuelle. On retourne à de vieilles tendances et les friperies regorgent donc de trésors. Les friperies ont l’avantage d’avoir des morceaux uniques ou, du moins, qu’on voit rarement, contrairement à certains vêtements de boutiques populaires. De plus, « friperie », ça veut aussi dire « créativité ». Quoi de mieux qu’une friperie pour laisser place à ta fibre créatrice en matière de mode? Il n’y a pas de mannequins pour te suggérer quoi agencer, tu as toute la liberté et l’obligation de faire des recherches approfondies dans les rayons. Tu peux même créer de nouveaux vêtements à partir de ceux que tu trouves. Pour ceux qui aiment la mode, les friperies, c’est le rêve.

  1. L’Écolo

L’industrie du textile est l’une des plus polluantes, en plus de consommer des quantités inimaginables d’eau. Malheureusement, acheter écologiquement n’est pas nécessairement à la portée de tous. Par contre, acheter usagé est une solution qui pourrait répondre aux besoins de certains écolos. En effet, une grande partie des vêtements qu’on consomme ne sera portée que quelques fois.  Alors, est-ce que cela vaut la peine de faire souffrir la planète? Pas à mes yeux. De plus, dans les friperies, tu peux aussi donner une deuxième vie à des jouets, des livres, des meubles, des électro-ménagers, de la vaisselle, des éléments de décoration… Tout cela sans parler du transport des vêtements qui proviennent d’ailleurs et du temps de décomposition des morceaux qu’on jette aux poubelles au lieu de les recycler. Acheter dans les friperies peut t’aider à réduire ton empreinte écologique et à ne pas ou peu encourager la surconsommation.

  1. Le/la Défenseur(e) des droits de l’Homme

C’est personnellement la raison originelle de ce changement dans mon mode de vie. L’environnement dans l’industrie du textile, c’est quelque chose de complexe, mais l’éthique aussi (salaire de misère, répression syndicale, accidents à répétition, exposition à des substances toxiques). J’ai déjà été une grande consommatrice des vêtements de certaines multinationales relocalisant leur production dans des pays où elles ne respectent pas les droits des travailleurs. Maintenant, quand l’envie me prend d’entrer dans l’une de leurs boutiques, je la regarde de loin, je mets ma main sur mon cœur et je me dis « non ». Utiliser des vêtements recyclés, ne pas encourager la production de nouveaux vêtements, pour moi, c’est aussi refuser d’encourager des pratiques que je ne cautionne pas.

Ah, j’ajoute un petit plus pour justifier mon coup de cœur pour les friperies Renaissance. En plus d’avoir évidemment des missions écologiques et économiques, elles ont aussi une mission centrale basée sur la réinsertion sociale. C’est sur cette note que mon discours sur les friperies s’achève. Tu as peut-être d’autres habitudes vestimentaires qui sont écologiques et éthiques, c’est bien comme ça, on a le même objectif. Moi, je me dis : « Pourquoi acheter neuf quand on peut acheter usagé? »

Crédit photo : Claude Baillargeon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de