Menu

Le poil, le féminité et la beauté

Les poils font partie entière de l’identité d’une personne. La barbe, la moustache et les cheveux chez les hommes. Les sourcils et les cheveux chez la femme. Nous les coupons, les arrangeons (ou pas) selon ce que nous voulons projeter. Par contre, chez la femme, la vision de poils autre part est souvent mal vue. Ne pas prendre soin de soi, paraître sale, être masculine, ne pas être esthétique, par exemple, ce sont des commentaires très souvent entendus par celles qui laissent entrevoir (ou plus) certains poils. Mais pourquoi donc ces derniers sont-ils associés à un aspect aussi péjoratif alors que d’autres sont acceptés? Pourquoi, chez la femme particulièrement, les poils sont perçus comme tant disgracieux?

Les poils féminins sont vus de façon péjorative par notre société à cause d’un conditionnement. À force de nous montrer des millions d’images où les femmes n’ont pas de poils, nous finissons par associer le fait de ne pas avoir de poils à quelque chose de normal. Les poils féminins deviennent donc anormaux. Plusieurs autres associations péjoratives peuvent s’ensuivre. Dans le cadre d’un cours universitaire où l’on devait concevoir un projet photographique sous forme de photoreportage, j’ai décidé d’apporter la vision des poils différemment en m’inspirant du mouvement maipoils. On a souvent qualifié mon style photographique de poétique, de doux et d’esthétique. Je voulais donc donner ce style aux poils féminins. Pour qu’on les voie différemment. Pour prouver qu’ils sont beaux, qu’ils sont féminins.

Le poil a toujours été un de mes combats personnels. Je suis une femme qui a une forte pilosité. Mes poils sont gros, noirs et sont partout. Pourquoi, parce que je suis née comme ça, je devrais faire plus d’efforts que certain.e.s pour ne pas qu’on me juge? Pourquoi dit-on que je ne pas prends soin de moi? Que je ne suis pas féminine? Que ce n’est pas beau? Alors que d’autre part, j’ai divers routines pour prendre soin de ma peau, je porte souvent des robes et du rouge à lèvres rouge (exemples stéréotypés pour augmenter le contraste de mes propos)… La beauté est totalement subjective et les poils ne définissent pas ma beauté.

Pourquoi, chez l’homme, avoir une forte pilosité est bien vu, mais pas chez la femme? Pourquoi on ne pourrait pas tous être égaux et faire ce qu’on veut avec notre corps sans ressentir constamment cette pression et ce jugement social?

Avec ces photos, je souhaite qu’une personne qui avait honte de ses poils les trouve beaux, ou au moins, un peu moins laids. Je veux aider les gens à s’accepter, à moins juger et à trouver que les poils féminins sont normaux. Je suis consciente que ces photos ne changeront pas le monde, mais que dirait-on de commencer par ça; associer la pilosité féminine à d’autres images, comme la féminité, à la beauté?






Crédit photos : Karianne Martel

Par Karianne Martel

One thought on “Le poil, le féminité et la beauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre