Menu

L’art c’est important en…

C’est enfin la saison des spectacles extérieurs, des festivals surprenants, des in situ remarquables et des performances de rues. On nage dans le Carrefour international de théâtre et cela me réjouit grandement. Les gens découvrent du différent et vivent du jamais vécu. Des plateformes artistiques proposent à tous de tenter l’expérience de la consommation d’art, ce vivre si vital. Cependant, l’art et ses médiums ne font pas l’unanimité à coup de « c’est-tu subventionné par nos taxes ça en plus », « pas encore des affaires d’artistes bizarres » et de « l’art ça sert-tu vraiment à quelques chose ».

Il y a quelques années cette ignorance et ce mépris m’auraient grandement déprimé. Aujourd’hui, il me fait plaisir d’y répondre – puisque besoin criant il y a – que « NON, nos taxes ne payent pas mon loyer/épicerie/projet/vie d’artiste », « si l’art c’est bizarre, imaginez la vie sans » et « OUI! L’art, c’est important… »

L’art c’est important en…

Grandissant

L’art c’est une forme d’éducation qui fait grandir et réfléchir en même temps (je sais c’est fou raide). C’est le fondement même de la connaissance personnelle de plusieurs d’entre nous. Je dois à l’art ma capacité de savoir qui je suis et l’entretien d’une valse existentielle profonde. C’est ce qui m’empêche de figer dans le temps. L’art c’est du mouvement d’enfant, c’est une forme de liberté qui s’explique mal et qui se vit drôlement bien. Ça rampe au sol avant de se lever debout et sa tombe souvent avant d’être autonome. Je voudrais que l’art puisse courir avec notre société, mais on va commencer par marcher ensemble et on verra après comment on se sent. Parce que c’est une question de « feeling » … Comment apprendrait-on à ressentir sans l’art ?  L’art c’est important en grandissant.

Communiquant

L’art ça jase pas mal, ça fait jaser aussi. Du genre à te chuchoter des mots que tu avais oubliés et te faire comprendre ces langues qui ne se parlent plus, réinventer des tournures de sentiment et faire rimer des couleurs. L’art va te servir d’interprète la fois ou tu ne sauras plus comment t’exprimer, il portera ta voix et la teintera d’un petit quelque chose de spécial, d’inexprimable et d’inébranlable. L’art transporte l’information jusqu’aux mal-informés et divulgue ce qui est trop souvent censuré. C’est la seule merveille du monde qui te permet d’orchestrer tes idées, celles des autres, de la paillette, tes toasts au beurre d’amandes, la fille qui ne t’a jamais rappelé, du stress inutile, un rêve que ton frère a fait il y a deux ans et ton incompréhension face au fait que Jack meure dans le Titanic dans la même œuvre. Comment fait-on pour communiquer sans l’art? L’art c’est important en communiquant.

Mourant

La mort fait partie de la vie et la vie mène à la mort, mais d’un bout à l’autre de tout ça, il y a de l’art! L’art c’est un lien humain plus fort que tout le reste. C’est toi, c’est moi, mais c’est surtout nous. Ensemble. Artistes et publics. Vivants et ravivés. Nous nous supportons par cet espace que l’art crée pour que nous puissions partager nos expériences, notre vulnérabilité et notre résilience humaine. Ce n’est pas nos taxes qui font vivre l’art, ce sont nos vies. Consommer de l’art régulièrement, éduquer son entourage à la réalité artistique, encourager la relève, pratiquer une discipline artistique… chanter, danser, jouer, écrire… soutenir les espoirs de quelqu’un qui passera de loisir à passion et de passion à métier. Tenir la main des jongleurs d’art c’est les maintenir en vie. Quand on va mourir, on pourra dire que l’art c’était important de notre vivant.

C’est enfin la saison des spectacles extérieurs et des festivals surprenants, des in situ remarquables et des performances de rues. Profitons-en pour découvrir et réaffirmer à quel point l’art c’est important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de