Menu

La Journée sans maquillage ou la journée pour être bien dans sa peau?

Ah, cette journée nationale #journéesansmaquillage (aka ce hashtag qui apparaîtra sur vos fils d’actualités Facebook et Instagram aujourd’hui, entre autres). Je me questionne, pourquoi a-t-on nommé cette journée « sans maquillage », et non journée « bien dans sa peau »?

Ce qu’on devrait prôner, c’est de se sentir bien dans sa peau, justement. Et ça, ça commence à l’intérieur de soi. On est qui pour juger les gens selon la façon dont ils se maquillent? Parce que le maquillage, c’est une façon de se sentir bien. C’est une façon de faire ressortir nos yeux. C’est une façon de mettre notre bouche en valeur. C’est une façon d’estomper nos petites veines sur les joues qui nous agacent. C’est une façon de dessiner nos sourcils pour encadrer plus notre regard. C’est une façon de faire ressortir notre côté créatif. C’est une façon de se démarquer du lot, d’être différent des autres, d’ajouter notre touche de couleur dans une journée.

Je ne te ferai pas de cachette, je travaille dans le domaine des cosmétiques depuis quelques années. J’ai rencontré beaucoup de gens, au fil de ma carrière, qui ont eu recours au maquillage pour ravoir confiance en eux. D’une femme qui n’avait plus de sourcils parce qu’elle faisait de la chimio, à un jeune garçon avec de l’acné sévère, en passant par une dame qui donnait des conférences et qui était mal à l’aise parce qu’elle devenait rouge vif lorsqu’elle devait parler devant des gens, un homme avec un métier de représentant qui se faisait constamment demandé s’il était fatigué, car il avait des cernes héréditaires, une adolescente qui trouvait qu’elle avait un gros nez, une jeune maman qui avait un masque de grossesse et qui était en dépression post-partum, et une fille qui était plus qu’à l’aise dans sa peau, qui dégageait une énergie positive qui m’a fait le plus grand bien, mais qui était agacée par ses tâches de vitiligo autour de sa bouche. J’en ai oublié beaucoup trop, mais ces gens-là, je m’en souviendrai sûrement toute ma vie, parce que j’ai vu à quel point je leur ai fait du bien quand je les ai aidés avec ce qui les tracassait. Ces gens-là avaient besoin d’un petit peu de réconfort au travers du maquillage pour se sentir à nouveau bien dans leur peau.

Bien sûr, il y a aussi ceux qui passent plus d’une heure chaque jour à se maquiller parce qu’il n’est pas question qu’ils sortent de chez eux sans fond de teint, faux cils, contour, sourcils, rouge à lèvres, et alouette. C’est entre autres pour ces gens qu’on a créé cette journée, pour qu’ils se sentent bien dans leur peau. Mais je repose ma question du début. Est-ce qu’on ne devrait pas miser davantage sur le fait d’être bien dans sa peau autant à l’extérieur qu’à l’intérieur? Pour ma part, je suis amplement capable de sortir de chez moi sans maquillage, mais j’aime bien me maquiller car c’est une manière de prendre un petit peu de temps pour moi, de sortir mon côté plus créatif et de rehausser ma beauté extérieure.

J’aimerais qu’on prenne un petit deux minutes pour réfléchir, malgré le fait que tu ne t’es peut-être pas maquillé aujourd’hui, pour participer à la vague ou parce que tu n’avais juste pas le goût, ou encore que tu te sois fait un full face makeup parce que who care : est-ce que tu es bien dans ta peau, en commençant par l’intérieur de toi? Parce que le plus important, c’est de se sentir bien, peu importe. Le vrai luxe, c’est d’être soi-même!

Exprime-toi en commentaires pour me faire part de ton avis sur cette journée, si tu es pour ou contre, et m’expliquer ton point de vue. Je trouve ça important que chacun puisse exprimer sa façon de penser, en tout respect, évidemment.

journée sans maquillage

Source photos : Pinterest

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de